Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Chu de Cocody : Des voleurs de médicaments arrêtés
Publié le vendredi 23 aout 2013  |  Le Democrate


Santé
© Ministères par DR
Santé / Vol de matériels et de médicaments dans les hôpitaux : deux agents du CHU de Cocody, reconnus coupables de vol.
deux agents du CHU de cocody, en l’occurrence Kouassi Marcel Alexendre et Silué Nagounon, reconnus coupables de vol de matériels et de produits pharmaceutiques. Photo : Kouassi Marcel Alexendre et Silué Nagounon.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, Dr Raymonde Goudou Coffie a mis à exécution la menace qu’elle a proférée lors de sa dernière rencontre avec les Directeurs et Chefs de services des Etablissements sanitaires à la salle des conférences du Ministère des affaires étrangère, le Mardi 13 Août dernier.
En effet, deux agents du CHU de Cocody, en l’occurrence Kouassi Marcel Alexandre et Silué Nagounon, reconnus coupables de vol de matériels et de produits pharmaceutiques ont été mis à la disposition de la police sanitaire du Ministère de la santé et de la lutte contre le Sida. Le jeudi 22 Août 2013, le Directeur de Cabinet du Ministère de la santé et de la lutte contre le Sida, Mr Pierre Douhou est allé porter le message du premier responsable du système sanitaire ivoirien aux deux mis en cause au CHU de Cocody, en présence du Directeur de cette structure. « Désormais, les vols de médicaments dans les hôpitaux ne seront plus tolérés. Madame la ministre a donc décidé de frapper très fort contre les auteurs de telles forfaitures. L’acte que vous venez de poser est très grave et vous devrez vous attendre à tirer toutes les conséquences… » a martelé Mr Pierre Douhou, visiblement très en colère. Notons que ce vol de médicaments a été découvert grâce à la vigilance du DG du CHU de Cocody, le lundi 19 Août 2013, suite à une visite relative à la réhabilitation des locaux de la maternité du CHU. Les deux agents mis en cause avaient gardé par devers eux dans leur placard, un important lot de médicaments composé essentiellement de kits de césarienne et d’accouchement (des transfuseurs, perfuseurs, poches à urines, cotons cardés, sérum G5 etc). Cette interpellation annonce la phase répressive des actions que va désormais mener Madame la Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida à l’endroit des agents indélicats.

Source service communication MSLS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires