Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4124 du 23/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Processus de réconciliation nationale - 200 exilés de retour au pays s’engagent pour la paix
Publié le vendredi 23 aout 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Ils sont rentrés au bercail, pour certain du Ghana et pour d’autres du Togo. Au nombre de 200, les ex-exilés dans les pays voisins qui ont signé leur retour dans leur pays natal, veulent désormais être des ambassadeurs de paix en Côte d’Ivoire. Hier, ils ont exprimé cette détermination à faire la promotion de la paix et de la réconciliation nationale au siège de la Coalition des jeunes patriotes pour la paix à Yopougon. En effet, réunis au sein d’une association présidée par Zahui Thierry, ils ont estimé que le temps de la division, de la belligérance et de la guerre est désormais dépassé et qu’il faut maintenant que tous les Ivoiriens s’inscrivent dans la dynamique de la réconciliation nationale et de la paix. «Nous avons vécu l’exil. Ça n’a pas été facile pour nous. Et nous avons décidé de rentrer au pays. Avec ce retour, nous réalisons que la paix est très importante. C’est pourquoi nous avons décidé de faire du combat de la restauration de la paix en Côte d’Ivoire notre affaire. Nous sommes engagés à sensibiliser nos camarades qui sont toujours en exil afin qu’ils reviennent au pays. Nous voulons la paix pour avoir des emplois qui nous permettront de mener une vie digne et prospère», a expliqué le président des ex-exilés. Le président de la coalition des jeunes patriotes a apprécié cette initiative, avant de prodiguer des conseils. Car, selon lui, les ex-exilés ont compris la nécessité de la paix pour leur avenir. «Vous êtes rentrés au pays, vous n’êtes pas mort, on ne vous a pas emprisonné, on ne vous a pas humilié. Cela veut dire qu’il y avait trop de manipulations autour des exilés. Je vous dis qu’aujourd’hui, l’heure n’est plus à la politique. Jeunes que nous sommes, nous devons nous battre pour avoir un lendemain meilleur. Je préfère que les exilés qui sont rentrés soient une semence pour la paix. C’est pourquoi je vous félicite pour votre choix », s’est-il réjoui. Zady Djédjé a profité de l’occasion pour inviter ses hôtes à s’armer de courage dans leur combat. «Des gens viendront vers vous pour vous décourager en vous traitant de vendus. Ne les écoutez pas. Armez-vous de courage et de convictions. Car, vous êtes sur le vrai chemin», a-t-il recommandé.

LO

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires