Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4125 du 24/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Des députés réagissent...
Publié le samedi 24 aout 2013  |  Le Patriote


Assemblée
© Abidjan.net par Michel Yao
Assemblée nationale : clôture de la 4e session extraordinaire de l`année 2013
Vendredi 23 aout 2013. Abidjan. Les députés ont participé a la Clôture de la 4e session extraordinaire de l`année 2013, en présence du président de l`assemblée nationale. En séance plénière, les élus ont voté 7 projets de lois.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Adama Bictogo député d’Agboville : « Ces lois vont permettre la consécration de la paix et de la cohésion»
Les recommandations des accords de Linas Marcoussis où tous les acteurs majeurs de la scène politique ivoirienne étaient présents n’ont pas pu être mises en ?uvre. Aujourd’hui le président de la République a décidé de régler le problème en introduisant les projets de lois à l’Assemblée nationale. Et l’adoption de lois permet à la Côte d’Ivoire de retrouver sa cohésion, de réparer une injustice. Il faut que l’histoire vole au secours du droit. Quand on fait la jonction entre l’histoire de notre pays et le droit, je pense que l’adoption des lois est un évènement qui permettra à la Côte d’Ivoire de mettre en ?uvre une politique de nation.

Avant l’adoption il ya eu des débats enrichissants. Je pense qu’il faut remercier le président de la République qui réalise les promesses faites au peuple ivoirien par les hommes politiques à Linas-Marcoussis. L’adoption des lois, je suis sûr va être une consécration de la cohésion et de la paix.

Blon Blaise député de Man sous-préfecture : «Ce sont des lois consensuelles»
Ces projets de lois ont fait couler beaucoup d’encre avant qu’ils ne parviennent à l’Assemblée nationale. Alors qu’en fait ces lois sont consensuelles. La preuve : la loi sur le foncier rural a été votée à l’unanimité. La loi sur la nationalité n’a pas enregistré de vote ‘’contre’’. On s’est donc fait peur pour rien. Ce qui nous reste à faire c’est d’aller sur le terrain pour expliquer aux populations.

Amadou Soumahoro, député de Séguéla sous-préfecture : «C’est le rétablissement d’une justice »
Ceux qui pensaient à un bradage de la nationalité et des terres ivoiriennes ont fait fausse route. Le président de la République n’a pas besoin de bétail électoral pour se faire élire. Il s’agit par l’adoption des lois de réparer une injustice faite à des populations depuis l’indépendantes de notre pays. Et rien d’autre. Sur le foncier rural contrairement à ce qui été ventilé sur le terrain, il s’agit d’une prorogation du délai accordé aux populations pour enregistrer leurs terres. C’est donc le rétablissement d’une justice que l’Assemblée nationale va accompagner. Vous a vu que la grande majorité des députés des tous les groupes parlementaires ont massivement voté les lois.

Sidibé Adboulaye député d’Adjamé : «C’est une réparation qui a été faite»
Je suis satisfait et fier. Il y avait une injustice à réparer et je pense que cela vient d’être fait par l’adoption de ces lois par l’Assemblée nationale. La loi sur l’apatridie va permettre à des personnes résidant avant 1960 en Côte d’Ivoire et nées en Côte d’Ivoire avant 1972 de bénéficier désormais de leur droit d’ivoirien. C’est une réparation. Que ce soit la nationalité ou le foncier rural, nous, députés sortons aujourd’hui très ravis de l’Assemblée nationale. Car nous avons contribué au renforcement de la cohésion et de la paix en Côte d’Ivoire.

Dély Mamadou député de Biankouma : «Ces lois résoudront des problèmes»
Il ne faut pas se faire peur pour rien. Je ne pense pas qu’il aura un octroie systématique de la nationalité à des étrangers. Il ne s’agit pas de ça. En plus, il ya la vigilance du gouvernement et de l’Assemblée nationale qu’il ne faut pas occulter. Je pense que contrairement à ce que certains disent ces lois ne créeront pas de problèmes. Bien au contraire, elles résoudront des problèmes. C’est pourquoi elles ont été votées par l’Assemblée nationale

Propos recueillis par Lacina Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires