Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

Santé/
© Ministères par DR

Santé/
© Ministères par DR




 Autres articles

Comment

Société

Santé/ atteint par une balle dans la cuisse au centre de santé urbain d’Anono : Wognin Koffi Serges reçoit le réconfort du ministère de la santé et de la lutte contre le sida
Publié le mardi 27 aout 2013  |  Ministères


Santé/
© Ministères par DR
Santé/ atteint par une balle dans la cuisse au centre de santé urbain d’Anono : Wognin Koffi Serges reçoit le réconfort du ministère de la santé et de la lutte contre le sida


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Atteint par une balle dans la cuisse aux environs de 3h du matin, au centre de santé urbain d’anono par deux bandits armés dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 août 2013, le jeune WOGNIN Koffi Serges aide-soignant de son état, a reçu le réconfort du ministère de la santé et de la lutte contre le sida (MSLS) à travers son Directeur de Cabinet Monsieur Pierre DOUHOU. Il était à la tête d’une délégation de ce ministère en compagnie de Monsieur LOUKOU Dia (DRH), l’Inspecteur Général de la Santé, Dr BLEDI Félix, de la Directrice Générale Adjoint de la Santé, Dr KOUASSI et du Directeur de la Police sanitaire, le Commissaire DELI Michel.« Nous sommes venus apporter notre compassion au blessé au nom de madame la Ministre actuellement en mission hors du pays. Ce qui s’est passé est déplorable et inacceptable, car le pire aurait pu se produire. Nous souhaitons un prompt rétablissement au blessé… » A indiqué Monsieur Pierre DOUHOU. Expliquant les circonstances de son agression, le jeune WOGNIN Koffi Serges a révélé : « nous étions dans la grande salle lorsqu’un individu se disant malade et accompagné d’un autre est rentré après avoir pris son ticket d’hospitalisation. Quelques instants après, le soi-disant malade a sorti son arme en demandant de nous coucher tous à terre. Au moment où j’allais me rendre compte, de ce qu’il s’agissait d’une attaque, il a tiré dans ma cuisse et a par la suite disparu avec son complice, emportant tous nos portables… » A expliqué l’infortuné WOGNIN Koffi Serges.
Selon le Dr KOFFI Akué, assistant hospitalier, le blessé est hors de danger. Il a cependant noté que WOGNIN Koffi a été victime d’une fracture en trois fragments dont le rétablissement dépendra de la capacité de réaction de son corps.

Source service de communication

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires