Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3472 du 28/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Secteur privé - Cgeci : Une Ag mixte sous haute tension
Publié le mercredi 28 aout 2013  |  Le Nouveau Réveil


Jean
© Abidjan.net par Mousnabi
Jean Kacou Diagou, président du Patronat ivoirien, invité du Press-Club de l`UNJCI
Mardi 08 mai 2013, Plateau (Pullman). Le président de Confédération générale des entreprises de Côte d`Ivoire (CGECI) ou le Patronat est l`invité du Press-club de l`union des journalistes de Côte d`Ivoire (UNJCI pour traiter du thème "comment créer sa propre entreprise".


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le patronat ivoirien réuni au sein de la Cgeci prépare, dans une atmosphère de réelles tensions entre ses membres, une assemblée générale mixte pour le 05 septembre 2013 prochain. Selon des indiscrétions, la question d'un 3ème mandat que l’on dit "non statutaire" pour le président Diagou alimenterait le malaise. Au point où d’aucunsse demandent si la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci) ne va imploser, à l’image du patronat camerounais, il y a quelques années. Des informations circulant dans les milieux économiques font état de ce que la raison première à cette situation de tension serait institutionnelle. Notamment, des écarts avec les statuts, comme principale pomme de discorde. En effet, au dire des uns et des autres, le mandat du président Jean Kacou Diagou et de l'ensemble des administrateurs de l'organisation seraient arrivés à terme depuis le début de l'année 2011. Ce serait à titre exceptionnel et sur la base d'un arrangement entre eux, que les membres de leur structure commune auraient convenu, à deux reprises (une première fois en 2011 puis une seconde fois en 2012) de proroger d’une année ledit mandat, à chaque fois. Et c'est la gestion de ces arrangements qui serait la source des tensions à la Cgeci. Mieux, certains membres soupçonnent la présidence actuelle de l'organisation de vouloir offrir un troisième mandat officiel au président Jean Kacou Diagou, nonobstant les dispositions statutaires et réglementaires, qui disent que le président est élu pour un mandat de trois ans renouvelable une seule fois. Et cette perspective qui semblerait être retenue par les instances dirigeantes actuelles de la Cgeci pourrait être consacrée par une assemblée générale mixte orchestrée, dit-on, via un procédé de requête pas expressément prévu par les statuts et règlement intérieur du patronat. Mais est-ce que cela n’ira pas sans risque ? Surtout que des membres envisageraient déjà de saisir les tribunaux. Plus que jamais le patronat ivoirien a besoin d'une cohésion et d'une synergie des forces pour mieux accompagner le gouvernement dans son ambition de faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent en 2020. Dans cette optique; il importe tant pour la Cgeci elle-même que pour l'Etat, de faire revenir la sérénité au sein du patronat, avant d'aller à une assemblée générale. Il urge que les parties trouvent un consensus, d’ici le 5 septembre, date retenue pour l'assemblée générale mixte.

O Cherif

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires