Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2903 du 31/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Adjamé / Violence politique hier : Des loubards saccagent le siège du RDR
Publié le samedi 31 aout 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Plus rien ne va entre le maire Sylla Youssouf et le départemental du RDR, l’honorable Sidibé Abdoulaye, député de la Commune d’Adjamé. La rentrée politique du parti de la case prévue hier vendredi 30 août 2013, a tourné au vinaigre. La réunion qui avait été convoquée par le départemental Sidibé Abdoulaye, a été émaillée d’incidents. Selon le secrétaire départemental, ce sont au moins une trentaine de loubards qui ont fait irruption dans le siège en scandant des propos hostiles aux militants du parti qui étaient en pleine réunion. ’’En tant que le premier responsable du parti à Adjamé et député de cette commune, j’ai convoqué une réunion des différents secrétaires des sections dans le cadre d’une séance d’explication des lois votées ces derniers temps par l’Assemblée nationale. Et pendant que nous étions dans la salle en présence de mon collègue député d’Adjamé Diawara Mamadou, du maire Soumahoro Farikou et bien d’autres cadres du parti, des loubards ont y ont fait irruption avant de tout saccager sur leur passage. Pour eux, toutes les rencontres du RDR doivent se tenir au Café Téré à Williamsville. Ils estiment qu’en dehors de cet espace, aucune autre réunion du parti ne doit se tenir ailleurs. Et que désormais, le maire Sylla serait le départemental RDR de la commune d’Adjamé. Après leur passage, nous nous sommes rendus au District de police d’Adjamé pour déposer une plainte en bonne et due forme contre ces casseurs. Nous tenons à notre réunion et nous la ferons’’, a martelé le patron du RDR de la commune d’Adjamé. Du côté du maire Sylla Youssouf, c’est un autre son de cloche. Le maire, selon son troisième adjoint Abou Fané, n’est mêlé ni de près ni de loin, aux incidents qui se sont déroulés hier à Adjamé. ‘’Nous sommes tous à Grand-Bassam dans le cadre d’un séminaire organisé par le ministère de l’Intérieur à l’intention des maires. Nous avons lu dans la presse, un communiqué de la part de l’ancien secrétaire départemental invitant les secrétaires de sections à une rencontre. Donc, on ne peut pas dire que nous manipulons des jeunes pour casser le siège du RDR. Depuis la défection du secrétaire départemental lors des dernières élections, la jeunesse à Adjamé est confrontée à un problème de leadership. Et plusieurs jeunes ne se reconnaissent plus en l’ancien secrétaire départemental du parti et c’est de-là qu’est partie la fracture. On ne peut donc pas accuser le maire Sylla de manipuler un groupe de jeunes contre un autre groupe, ils sont tous des jeunes d’Adjamé. Même si nous ne reconnaissons plus Sidibé comme le départemental du RDR, cela ne nous donne pas le droit d’aller vandaliser le siège du parti’’, s’est défendu l’adjoint au maire Abou Fané.

Dosso Villard

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires