Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Rentrée politique du Mfa : Anaky pour une révision du Rhdp
Publié le lundi 2 septembre 2013  |  Le Democrate


Législatives
© Abidjan.net par PRISCA
Législatives 2011 : Le président du MFA anime une conference de presse au siège de son parti aux II-Plateaux.
mercredi 7 décembre 2011.siège du MFA. Le président du MFA M Anaky Kobena a animé une conference de presse.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président du mouvement des forces d’avenir, Anaky Kobina Innocent, a indiqué, samedi, à Abidjan à l’occasion de la rentrée politique dudit parti politique, vouloir lutter pour un Rhdp vrai.
“Nous devons lutter pour un Rhdp vrai pour le meilleur devenir de la Côte d’Ivoire”, a indiqué en substance M. Anaky qui procédait à l’ouverture des travaux marquant la rentrée politique de sa formation politique, le Mfa.

Selon lui, le Rhdp, Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, n’a pas fonctionné depuis l’arrestation de l’ex-Président Laurent Gbagbo en avril 2011, dénonçant la main mise sur le Rhdp par deux personnalités au détriment des autres et des engagements pris pour sortir la Côte d’Ivoire du sous développement.

“Cela a été pour beaucoup de militants de tout bord, une désillusion”, a-t-il ajouté, invitant les membres du directoire à s’allier à lui pour redynamiser le rassemblement en pensant à un nouvel Rhdp. “Si le Rhdp ne fonctionne pas comme il se doit, il sera utile de penser à un nouvel Rhdp”, a-t-il dit.

Le Rhdp, a-t-il rappelé, devrait mettre la Côte d’Ivoire sur la route du développement. Par ailleurs, exprimant sa déception vis-à-vis de cette alliance, Anaky Kobena a dit continué d’y croire. “Bien que déçu, nous au Mfa, nous continuons d’y croire”, a-t-il dit, sans toutefois omettre d’exprimer sa peur pour l’avenir de la Côte d’Ivoire si des mesures ne sont pas prises.

“J’ai peur pour la Côte d’Ivoire si rien n’est fait dans l’immédiat et dans l’urgence”, a-t-il exprimé, relevant qu’il n’y a aucune amélioration dans le quotidien des Ivoiriens depuis plus d’une dizaine d’années. Selon lui, “la Côte d’Ivoire aujourd’hui, est dans la tristesse”.

La rentrée politique du Mfa a eu le soutien de certains partis politiques, notamment le Pit, le Cap-Udp, l’Upci, le Pprc ainsi que le Pdci-Rda représenté par Alphonse Djédjé Mady.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires