Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Conseil des ministres : le Premier Ministre fait le bilan du premier semestre
Publié le mercredi 4 septembre 2013  |  Ministères


Exposition
© Abidjan.net par MIA
Exposition photo du bilan à mi-parcours du président Ouattara
Mardi 06 Aout 2013. Riviéra Golf Hôtel. Le ministère de la communication en collaboration avec Fraternité Matin a organisé un vernissage suivi d`une exposition photo retraçant le bilan à mi-parcours du président Alassane Ouattara. Photo: Le premier ministre Kablan Duncan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’entame du Conseil des ministres de ce mercredi 4 septembre marquant la reprise des activités gouvernementales, après quelques semaines de vacances, le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, M. Daniel Kablan Duncan a fait une allocution portant sur le bilan de l’exécution du Programme de travail gouvernemental dans les trois axes prioritaires pour le premier semestre 2013 : à savoir Paix et sécurité, réconciliation nationale, reconstruction et relance économique. Ci-dessous l’intégralité du discours du Premier Ministre :

« Excellence Monsieur le Président de la République, c’est avec une vive voix de labeur intense que je viens pour faire le bilan des actions passées et prendre le recul nécessaire pour apprécier les nouveaux efforts à accomplir dans la poursuite de l’action gouvernementale.

D’ailleurs le bilan de l’exécution du Programme de travail gouvernemental pour le premier semestre 2013 fait l’objet d’une communication en Conseil des ministres. Il sera examiné au cours de la présente séance du Conseil. Il va permettre de faire ressortir, les acquis forts significatifs du Programme de travail gouvernemental adopté au cours du séminaire que vous avez ouvert les 12 et 13 mars 2013 au Palais présidentiel.

Il me plaît à cet égard, de rappeler que les priorités de l’action gouvernementale se regroupent conformément à vos orientations et à vos instructions réunies autour de trois axes principaux que sont la paix et la sécurité, la réconciliation nationale, la reconstruction et la relance économique.
C’est fort de ces orientations, que l’action gouvernementale a été conduite, avec pour objectif de répondre aux attentes nombreuses, pressentes et légitimes de nos concitoyens.

Excellence Monsieur le Président de la République, ce bilan montre à l’évidence l’étendue de l’action gouvernementale et son ampleur dans tous les secteurs de la vie de la Nation. Menée sous votre haute impulsion, ce bilan nous indique la nécessité de poursuivre et d’amplifier le rythme de l’action gouvernementale afin de réaliser votre grande ambition pour notre pays ; à savoir faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.
C’est pourquoi, le gouvernement s’attèlera sous votre haute conduite, au cours des prochains mois, à la poursuite énergétique et énergique des actions nécessaires pour consolider et amplifier ces acquis.
Il s’agit notamment de la lutte contre l’insécurité et la corruption, de la consolidation de l’Etat de droit, de la poursuite du dialogue politique avec l’opposition, de la concertation avec le secteur privé et les syndicats, du renforcement des relations avec les partenaires techniques et financiers au développement.
L’objectif étant la capitalisation des acquis résultant de l’atteinte du point d’achèvement du PPTE. Par la poursuite des efforts en vue de l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au Millenium challenge corporation (MCC) et à l’amélioration sensible de son classement au Doing business, ainsi qu’à l’accroissement de la performance de notre économie.

Toutes ces actions avaient pour but principal, l’amélioration sensible des conditions de vie de nos concitoyens dans tous les domaines ; notamment dans le domaine de l’emploi, surtout celui des jeunes ; dans les domaines de la sécurité, de la santé, de l’éducation, de l’eau, des logements sociaux, etc.
Dans la conduite de ces actions et conformément à vos instructions, un accent tout particulier sera mis sur le volet social. Car ne perdons pas de vue que beaucoup reste encore à faire pour améliorer davantage le quotidien de nos concitoyens qui aspirent fort légitiment à mieux vivre. Avec votre autorisation, je vais en parler le plus largement possible dans ma prochaine conférence de presse, prévue pour le jeudi 05 septembre 2013 à 10h.

Excellence Monsieur le Président de la République, sur ces différents dossiers, j’ai donc instruit avant-hier en conseil de gouvernement, chaque ministre, sur les efforts à faire et le calendrier à tenir. Outre ces reformes nécessaires à accomplir, la sanction exemplaire des agents indélicats et la promotion des agents vertueux et méritants devront être vivement encouragées.
Nous croyons tous à la force de l’exemple, qui fait évoluer les mentalités et faire admettre à l’ensemble de nos concitoyens, la nécessité de revenir aux bonnes pratiques.
Excellence Monsieur le Président de la République, le gouvernement sous votre haute conduite, est au travail, pour répondre aux importants défis de la reconstruction d’une économie à nouveau prospère.
Il s’agit pour nous, de maintenir le cap de la rigueur et des efforts à fournir pour atteindre notre objectif de croissance de 09% en 2013 et de 10% en moyenne sur la période en 2014-2015. Pour ce faire, de régulières visites de terrain seront menées pour accélérer la réalisation de nombreux chantiers que vous avez déjà lancés et qui sont en cours d’achèvement.
Aussi, de nouveaux chantiers dits grands travaux de l’émergence vous seront soumis pour décisions avant la fin de l’année afin de poursuivre la transformation radicale de notre pays. Nous avons foi que sous votre conduite éclairée, la Côte d’Ivoire sera à nouveau un pôle de développement économique et un pôle de progrès social partagé, voire une nouvelle vitrine régionale au quadruple plan, politique, économique, social et culturel.
A ce titre, je tiens au nom du gouvernent, à vous exprimer notre vive admiration pour l’action importante menée à la tête de la CEDEAO ; qui petit à petit, notamment au-delà des problèmes économiques, a permis d’aller à la résolution des grands problèmes concernant le Mali et la Guinée Bissau.

Le gouvernement se tient donc résolument mobiliser autour de vous, et constamment à l’ouvrage, pour traduire en action concrète votre expérience forte pour une nouvelle Côte d’Ivoire.

Dans cette tâche, tous les membres du gouvernement ont pleinement conscience de leur responsabilité et de leurs obligations de résultat. C’est pourquoi, nous ne ménagerons aucun effort pour innover dans la recherche des solutions et pour tenir le rythme qu’impose l’urgence et la complexité des problèmes à régler dans les différents domaines de la vie de notre nation.
Excellence Monsieur le Président de la République, comme à l’accoutumée, nous attendons le moment qui vous semblera opportun pour une nouvelle orientation ou instruction pour suivre le cap à tenir ou à prendre.

Je vous remercie de votre aimable attention. »

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires