Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2457 du 11/9/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Paul Koffi Koffi, ministre-délégué à la Défense : «Jah Gao n’a pas besoin de faire de la publicité»
Publié le mercredi 11 septembre 2013  |  Nord-Sud


Formation
© Abidjan.net par PRISCA
Formation militaire: sortie de la 27ème promotion de militaires à Akouédo, baptisé promotion Roger N`Guessan en présence du ministre délégué à la défense Paul Koffi Koffi et de plusieurs personnalités
Vendredi 10 mai 2013. Akouédo


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le commandant Gaoussou Koné dit Jah Gao, n’avait pas besoin de faire de la publicité autour de la récupération d’armes, dans les cités universitaires d’Abobo. C’est du moins ce qu’a indiqué hier, Paul Koffi Koffi, ministre-délégué à la Défense, sur le plateau de la télévision ivoirienne. Interrogé sur l’opération de dépôt volontaire d’armes initiée, fin août dernier, par le patron du camp commando d’Abobo, Paul Koffi Koffi a estimé que « Jah Gao n’a pas besoin de faire de la publicité autour de cette opération parce qu’en réalité, il n’a fait que le travail qu’on attend de lui ». Alors que selon le commandant Koné, les armes récupérées étaient aux mains des ex-combattants, Paul Koffi Koffi fait savoir que les arsenaux appartiennent aux militaires d’Abobo. Seulement, fait-il remarquer, ils n’étaient pas au bon endroit, c’est-à-dire dans l’armurerie. D’où, selon le ministre-délégué à la Défense, la démarche consistant à récupérer les armes en question, pour les déposer dans l’armurerie du camp commando d’Abobo. Qui dit vrai entre ces deux autorités ? Sur le sujet des armes illicites, Paul Koffi Koffi a estimé qu’il y en avait près de 100.000 qui sont en circulation. Sur ce nombre, seulement 7.000 armes environ ont pu être récupérées. Toujours au cours de l’émission d’hier, Paul Koffi Koffi a annoncé le retour sur son ancien site, à Bouaké, de l’Ecole des forces armées (Efa). Une école de guerre devrait voir le jour sur l’actuel site de Zambakro, à Yamoussoukro.

MD

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires