Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Religion - Eglise Pentecôte de Côte d’Ivoire Pasteurs, Diacres et laics, unis autour de l’Apôtre Yao Bio
Publié le samedi 14 septembre 2013  |  Le Democrate




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A la demande des 2/3 des membres actifs de L’Eglise de Pentecôte de Côte d’Ivoire, celle-ci a tenu une Assemblée Générale Extraordinaire le samedi 07 septembre 2013 à son siège à Adjamé-Williamsville, de 08h à 18h. Ils sont cent trente neuf (139) membres actifs (Apôtres, Pasteurs, Evangélistes, Diacres régionaux, Anciens, Diaconesses, Diacres etc…) à avoir répondu présents à cette AGE. L’objectif de cette rencontre visait à l’amendement de certains articles des Statuts issus de la dernière Assemblée Générale des 12 et 13 juillet 2007 tenue à Bingerville et divers autres sujets. A l’occasion de la séance initiée pour jeter un regard rétrospectif sur l’origine de l’EPCI en Côte d’Ivoire, des témoignages de quelques participants (témoins de l’histoire de l’EPCI), ont révélé que l’Eglise de Pentecôte de Côte d’Ivoire doit sa survie au Seigneur, mais aussi à l’Apôtre Yao Bio. Et ce, depuis 1979, par de grandes campagnes d'évangélisation à travers la Côte d'Ivoire et des veillées de prière hebdomadaires à williamsville où se trouve aujourd'hui le Siège de l'Eglise (EPCI). «Il est bon de rappeler que l’Eglise a été créée par Dieu et qu'elle a connu une expansion fulgurante au travers de son serviteur l’Apôtre Yao Bio. De ce fait, il en est devenu le guide spirituel et le Président. Dès lors, cette position, il la mérite ; car c’est Dieu qui la lui a conférée en lui donnant la force de ressusciter une oeuvre qui jadis était chancelante. Au regard donc de tout le travail abattu par cet homme de Dieu, qui a consacré l’essentiel de sa vie à l’œuvre du Seigneur, l’Assemblée Générale Extraordinaire, dans son ensemble, estime que personne ne peut et ne doit donc lui ravir cette position tant que Dieu qui la lui a confiée ne l’aura pas décidé. Désormais, et ce, jusqu’à ce que le Seigneur le rappelle à Lui, l’Apôtre Yao Bio reste et demeure le seul guide spirituel de l’Eglise de Pentecôte de Côte d’Ivoire. Il détient à cet effet le plein pouvoir de nommer et de démettre quiconque assure un poste de responsabilité dans l’Eglise ».C’est la décision prise à l’unanimité par les cent trente neuf (139) membres actifs présents de l’Eglise à l’issue de l’Assemblée Générale Extraordinaire, après un vote à main-levée, suivie de vives acclamations. Sur la base de cette décision, quelques amendements ont été apportés à certains articles des statuts et règlement intérieur. Ces amendements ont été aussi adoptés par approbation.
Après les travaux, l’Apôtre Yao Bio a encore été confirmé Président et principal guide spirituel de l’Eglise de Pentecôte de Côte d’Ivoire. Prenant la parole, il a rendu gloire à Dieu qui, dit-il, détient l’autorité suprême et confère certaines de ses prérogatives à ses serviteurs. « Je bénis le nom de l’Eternel, qu’il soit loué. Diriger, ce n’est pas martyriser le peuple de Dieu. Ce qui est arrivé dans notre Eglise n’aurait jamais dû arriver et nous prions pour que cela ne se reproduise plus. Mon intention n’a jamais été de mettre qui que ce soit dehors. Ce n’est pas parce que je dirige que je suis au-dessus de vous. Aujourd’hui, l’Eglise est mature et nous n’avons plus besoin d’aller aux Etats-Unis pour faire venir des missionnaires pour nous guider. C’est d’ailleurs pourquoi, j’ai demandé qu’il y ait des pasteurs laïcs pour apporter leur concours et leur expertise à l’Eglise. Je demande à tout le monde de se mettre au travail pour faire l’œuvre à laquelle Dieu nous a tous appelés. C’est vrai que je dirige mais je ne décide pas seul. Je me ferai entourer de collaborateurs comme à mon habitude avec lesquels nous allons prendre les décisions ».C’est sur cette déclaration de l’Apôtre Yao Bio que l’Assemblée générale extraordinaire a pris fin. Est-il besoin de signaler que depuis quelque temps, l’Eglise traverse une crise de leadership ? Avec cette AGE, l’Eglise devra parler désormais d’une seule voix sous l’autorité de son guide spirituel, l'ApôtreYaoBio.

G.T

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires