Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

Hévéaculture
© Ministères par DR



 Autres articles

Comment

Économie

Projet d’hévéaculture et du vivrier: Le ministre Sangafowa et le Directeur Général de CHP signent le cadre d’accord en présence du Premier ministre
Publié le lundi 16 septembre 2013  |  Ministères


Hévéaculture
© Ministères par DR
Hévéaculture et vivrier: le ministre Sangafowa et le Directeur Général de CHP signent le cadre d’accord à Prikro
Samedi 14 septembre 2013. Famienkro, S/P Prikro. Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan assiste au lancement officiel du projet intégré de l’hévéaculture et des cultures vivrières pour la sécurité et la lutte contre la pauvreté. Le ministre de l’agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly signe avec le Directeur de la CHP (Compagnie Hévéicole de Prikro), Jean François Vontron, le cadre d’accord entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le groupe SIAT


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le développement en marche à Prikro ! Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, s’est rendu samedi à Famienkro, pour le lancement officiel du projet intégré de l’hévéaculture et des cultures vivrières pour la sécurité et la lutte contre la pauvreté dans le département de Prikro . Et cela, une semaine après que le ministre de l’agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly, ait pu fédérer toutes les énergies des parties prenantes autour de ce projet. C’est d’ailleurs lui, qui signera avec le Directeur de la CHP (Compagnie Hévéicole de Prikro), Jean François Vontron, le cadre d’accord entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le groupe SIAT. Le Premier ministre avant de couper le ruban, annonçant le lancement officiel du projet, a souligné qu’il aura un fort impact sur la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire. Car, il trouve son ancrage dans le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA). Le chef du gouvernement a fortement encouragé ce modèle de partenariat public privé qui est une originalité en Côte d’Ivoire.

C’est une population très enthousiaste le long du parcours, qui a acclamé le Premier ministre dans la ferveur. Ses élus locaux ont traduit leur totale adhésion à ce projet. Ainsi, le président du Conseil régional de l’Iffou, Koumoué Koffi Moïse et le député de Prikro, Deby Yao Benjamin, ont rendu un hommage au gouvernement pour ce projet tout en souhaitant que leur population aie effectivement la primeur des emplois. Le Directeur Général de la CHP, filiale du groupe SIAT (Société d’Investissement pour l’Agriculture Tropicale), a présenté les détails de ce projet. En effet, ce projet créera plus de 8000 emplois directs (dont 4000 travailleurs agricoles spécialisés et 4000 jeunes et femmes installés pour la production vivrière). C’est un projet de 31 milliards de Fcfa, dont 30 millards pour le groupe et 1 milliard pour l’Etat. Les objectifs pour la culture d’hévéa, seront de faire 5000 hectares de plantations de type industriel et 8000 hectares de type villageois, ainsi qu’une usine de transformation. Et pour la culture vivrière, de faire 2000 hectares pour la production intensive de riz et de maraîchers. Aussi, 4 000 villageois bénéficieront de l’appui du projet pour la production vivrière. Au niveau des infrastructures socio économiques, 100 kilomètres de pistes seront entretenues chaque année, des systèmes d’hydraulique villageoise améliorée (Hva) seront installés dans les 7 villages concernés par le projet, et bénéficieront de l’électrification. Enfin, 6 écoles primaires seront construites ou réhabilitées. Il est prévu de produire 26 000 tonnes de caoutchouc naturel sec et 8000 tonnes additionnelles de vivriers dont 6000 tonnes de riz paddy et 2000 tonnes de légumes par an. Ce projet vise à terme, à assurer la sécurité alimentaire d’au moins 40 000 personnes.

Plusieurs fois félicité et acclamé, le Ministre Sangafowa a redit toute sa détermination à « cultiver » le renouveau de l’Agriculture ivoirienne comme instruit par le Président de la République.

Le service communication



Articles associés

AIP
Lancement d’un projet d’hévéaculture et de cultures vivrières à Famienkro
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires