Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2468 du 24/9/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Constant Koffi, Cpc, à propos du bilan de la Cdvr - «Banny a échoué !»
Publié le mardi 24 septembre 2013  |  Nord-Sud


Le
© Abidjan.net par Gnamien
Le Président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), reçoit le Réseau Ivoirien des Femmes pour la Réconciliation (RIFR)
Lundi 16 septembre 2013. Riviera Golf. Remise officielle du rapport des réflexions sur la réconciliation, à Charles Konan Banny Président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) par le Le Réseau Ivoirien des Femmes pour la Réconciliation (RIFR)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Constant Koffi, président de la Coalition pour le changement (Cpc), dans une déclaration dont nous avons reçu copie hier, considère que les deux années d’activités de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) n’ont pas eu d’impacts réels sur le processus de réconciliation. C’est fort de cette réflexion que Constant Koffi soutient que:  «le bilan de la Cdvr est négatif. Charles Konan Banny a échoué !» Pour la Cpc, cet échec se résume au manque de méthode claire, dans l’exécution de la mission et dans la personnalité du président de la Cdvr. «Les ambitions politiques certes légitimes de M. Banny qui transparaissent clairement depuis quelque temps sont incompatibles avec la lourde mission de conduire le processus de réconciliation en toute impartialité», lit-on dans le document. La Cpc regrette l’absence de la Cdvr «dans certains grands rendez-vous qui ont plus ou moins permis de décrisper la situation socio-politique, notamment le dialogue politique, le retour des exilés ou réfugiés et la grande caravane de la réconciliation nationale avec les artistes ivoiriens». La mission de la Cdvr expirant officiellement le 28 septembre 2013, le Cpc demande aux autorités ivoiriennes de ne pas reconduire Charles Konan Banny à la tête de la Cdvr et «recommande la nomination d’une personnalité moins politique dont la probité et les compétences ne souffrent d’aucune ambiguïté».

ED (stagiaire)


LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires