Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Santé

Santé/Ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida : Ces performances de la Ministre Raymonde GOUDOU COFFIE qui dérangent ses détracteurs
Publié le jeudi 26 septembre 2013  |  Ministères


la
© Ministères par DR
la Ministre Raymonde Goudou Coffie, ministre de la santé et de la lutte contre le Sida en compagnie du ministre Charles Koffi Diby ministre d’ état, ministre des affaires étrangères .


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Affabulations, mensonges gratuites, méchanceté sont entre autres qualificatifs que l’on peut utiliser pour présenter les agissements de certaines personnes qui semblent vouloir chercher, à tous les coups , des poux dans les cheveux de la ministre de la Santé.

C’est à croire que Dr Raymonde GOUDOU COFFIE, ministre de la santé et de la lutte contre le Sida trouble le sommeil de certaines personnes. Il ne se passe plus de jours sans que ces personnes encagoulées n’inventent des histoires pour vouloir nuire au Premier responsable de la santé en Côte d’Ivoire. Leur dernière trouvaille n’est autre qu’un prétendu scandale à la Pharmacie de la santé publique (Psp). Malheureusement, un de nos confrères s’est laissé prendre au piège de la méchanceté gratuite, en se faisant écho d’imaginaires surfacturations dans cet établissement sanitaire. Le comble dans l’affaire est de vouloir faire porter le chapeau, vaille que vaille, à Raymonde GOUDOU COFFIE. S’il s’agit de faire du tort à la ministre de la santé et vouloir entamer la grande confiance que le Président de la République lui voue, c’est peine perdue. Car, les deux personnalités qui séjournent en ce moment à New York, dans le cadre des assemblées annuelles de l’Organisation des Nations Unies (Onu) sont en phase sur la mise en œuvre des reformes dans le domaine de la santé et des progrès qui y sont faits. En déclarant 2013 comme année de la santé en Côte d’Ivoire, le Président de la République a la claire conscience que son ministre de la Santé a toutes les compétences pour mener à bien tout ce que cela comporte comme engagements et reformes. Et la réalité du terrain ne fait que lui donner raison. Dr Raymonde GOUDOU COFFIE qui a inscrit sa démarche, dans un premier temps, dans une approche «d’humanisation» du secteur de la santé, n’a eu de cesse, dans ses discours de plaider pour une plus grande conscience professionnelle du personnel de la santé. Passée cette intense période de sensibilisation, Dr Raymonde GOUDOU COFFIE qui a en horreur le copinage et le laxisme, manie à présent, le bâton pour frapper tous ceux de ses collaborateurs proches ou lointains qui se présenteraient comme des «brebis galeuses». En la matière, ce ne sont pas les sanctions déjà administrées qui manquent. Et depuis qu’elle est à la tête du stratégique département de la santé, la ministre ne cesse de tout mettre en œuvre pour que les prestations de santé publique soient plus modernes, transparentes et performantes. A la satisfaction du patient. Aujourd’hui, il faut mettre à l’actif de Raymonde GOUDOU COFFIE le meilleur accueil dans les centres de santé, le renforcement du personnel soignant de qualité, l’amélioration du plateau technique sanitaire et la confiance retrouvée avec les partenaires techniques au développement du domaine de santé. Pour qui ne le savait pas, la ministre de la santé, au quotidien, tant dans le cadre gouvernemental que des négociations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux, plaide pour que le secteur de la santé réponde aux aspirations profondes des populations et soit conforme à la vision du Président de la République. Il ne faut donc pas compter sur la ministre de la santé pour tremper dans une quelconque compromission. D’ailleurs, sur le dossier de la Psp dont veulent se saisir certaines personnes de bas étage, pour lui coller des délits imaginaires, Dr Raymonde GOUDOU COFFIE a toujours agi, en toute transparence et avec l’aval du Président de la République pour asseoir toutes les reformes. Les agissements de Yapi Ange Désiré (qui restent à prouver) ne sont pas du ressort de la ministre de la santé et de la lutte contre le Sida. D’ailleurs, si Yapi Ange Désiré est fautif, la ministre en tirera toutes les conséquences. Pour l’instant, à New York, elle continue de travailler pour la Côte d’Ivoire. En marge de la cérémonie d’ouverture du débat général de la 68ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, elle était aux côtés du Président de République lorsqu’il a procédé, au Siège de l’ONU, au dépôt de deux instruments de ratification relatifs aux Amendements à la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et leur élimination ( Genève, 22 Septembre 1995), et au protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation relatif à la convention sur la diversité biologique (Nagoya, 29 Octobre 2010).Elle était également avec le Chef de l’Etat quand il a procédé à la signature du protocole facultatif à la convention relative aux droits de l’Enfant établissant une procédure de présentation de communication (New York, 19 Décembre 2011) et du protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac (Séoul, 12 Novembre 2012).Comme quoi le chien aboie , la caravane passe.

Source : Service communication MSLS/

Djezou Yao Serge

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires