Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Méité Boiké, DG de la SOTRA: "La restructuration va permettre de rétablir des fonds propres de la société à hauteur de 3,3 Milliards de FCFA"
Publié le jeudi 26 septembre 2013  |  Ministères


Déjeuné
© Abidjan.net par Gnamien
Déjeuné de presse organisé par le Directeur Général de la Sotra M. Méïté Bouaké
Jeudi 26 septembre 2013. Abidjan ( Institut de Yopougon ). Le Directeur Général de la Sotra M. Méïté Bouaké dévoile sa vision. Photo : Méïté Bouaké DG DE la Sotra



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Monsieur le Chef de Cabinet représentant Monsieur le Ministre des Transports,
Monsieur le Conseiller spécial représentant Madame le Ministre Déléguée auprès du Premier Ministre Chargée de l’Economie et des Finances ;
Monsieur le Ministre Abdel Aziz THIAM
Monsieur le Conseiller spécial du Président de l’Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et centraux ;
Mesdames et Messieurs les responsables des organes de régulation et d’autorégulation de la Presse ;
Mesdames et Messieurs les présidents et Secrétaires Généraux des associations professionnelles de la Presse ;
Mesdames et Messieurs les Chefs d’entreprises de Presse ;
Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Mesdames et Messieurs
Honorables invités.

Je voudrais vous dire combien, la grande famille de la SOTRA et moi-même nous sommes honorés de vos présences respectives et distinguées qui donnent, à cette rencontre, une allure toute particulière.

Recevez donc, par ma voix, l’expression de la gratitude de l’ensemble du personnel de la SOTRA pour votre appui sous toutes ses formes dans la reconstruction de notre entreprise.

Nos remerciements vont également à la presse.

La presse nationale et internationale, qui est pour nous un partenaire actif dans le suivi du plan de marche de la SOTRA depuis le 18 avril 2011, date de l’avènement de la nouvelle équipe dirigeante.

Chers amis de la presse, je voudrais vous renouveler mes sincères remerciements pour la qualité de votre accompagnement critique et constructif.

Monsieur le Ministre Abdel Aziz THIAM, Je voudrais, pour finir mon introduction, vous adresser une reconnaissance toute particulière pour avoir répondu à l’invitation de la SOTRA, une maison que vous connaissez bien pour l’avoir dirigé. Merci Monsieur le Ministre de venir vous enquérir de la santé de notre maison commune la SOTRA.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Chers amis de la Presse ;

Il y a un peu plus d’un an, précisément le 12 avril 2012 à l’Ivoire Golf-Club, Je vous avais entretenu de la situation difficile de la SOTRA et du programme de redressement que j’avais engagé dès ma prise de fonction.

Je vous avais entretenu de la situation initiale de la société à la fin décembre 2010. La SOTRA affichait un résultat net négatif de 9,5 milliards FCFA avec un niveau de fonds propres négatifs de 350 millions FCFA, un endettement de plus de 100 milliards FCFA et une trésorerie nette négative de 5,6 milliards FCFA.


Je vous avais dit que l’année 2011 a été particulièrement difficile pour nous. Le préjudice direct subit par notre société pendant la crise post électorale, a été évalué, à 2,5 milliards FCFA et les indicateurs d’activité ont connu une baisse de 50%.

Le parc disponible à l’exploitation à ma prise de fonction le 18 avril 2011 n’était que de 90 autobus. La SOTRA avait totalement perdue la confiance de tous ses partenaires stratégiques (fournisseurs de carburant et de pièces de rechanges, banques, partenaires sociaux).

Les allocations de retraites n’étaient plus payées aux vaillants anciens travailleurs de la Société.

Nous n’étions plus fréquentables dans la quasi-totalité des établissements bancaires de la place.

Je vous avais également entretenu du programme d’urgence que nous avons réalisé avec l’appui de l’Etat et qui a permis d’éviter le naufrage définitif de la SOTRA.

Nos premières actions ont permis d’assurer un service minimum à la population du District d’Abidjan avec un parc disponible qui a atteint le niveau de 360 autobus et 5 bateaux bus au 31 décembre 2011.

Malgré une situation de trésorerie tendue, la Société a été progressivement en mesure de respecter ses engagements vis-à-vis des fournisseurs stratégiques dont ceux de carburant, d’assurer le paiement régulier des salaires de l’ensemble du personnel malgré la perte de chiffre d’affaires.

Nous avons également entamé un programme interne de réduction des charges d’exploitation.

La réduction des coûts des prestations externes et des frais de voyages et de mission constituent quelques exemples significatifs.

Les résultats de l’année 2011, malgré tous nos efforts, n’ont pas été satisfaisants. Nos efforts ont permis de remettre les indicateurs d’activités dans une direction de progression encourageante. Les efforts de réductions des charges ont également permis d’atténuer de manière significative la chute des résultats d’exploitation qui est une conséquence directe de la baisse du niveau d’activité ainsi que du niveau élevé de la masse salariale.

Le résultat de 2011 a été négatif de 10,7 Milliards CFA. Malgré les difficultés, nous avons pu assurer un service minimum à la population.

Lors de notre premier entretien, Je vous avais également entretenu des décisions et des actions que nous avons dû engager en 2012 pour redresser la barre et projeter notre société vers un avenir meilleur,

D’abord, nous avons élaboré avec un plan stratégique.

Ce plan que nous avons baptisé « CONTRAT SOTRA 2016 » vise à redresser et à développer la société jusqu’en 2016.

Nos actions clefs ont notamment porté :

* au plan social :

A l’ajustement des effectifs par rapport au parc de 360 véhicules. L’objectif étant de réduire à court terme la masse salariale qui avait atteint le niveau de 21 Milliards de FCFA (87% du CA en 2011)

Le plan social que nous avons réalisé dans le mois de février 2012 a touché par un chômage technique 1000 collaborateurs. 674 collaborateurs ont été finalement touchés par le licenciement économique. Cette décision douloureuse était nécessaire pour la survie de l’entreprise.

Depuis le 15 janvier 2013, les droits légaux et les prélèvements sociaux de ces collaborateurs ont entièrement été soldés sur les fonds de l’entreprise à 3,7 milliards FCFA.

Le ratio hommes / véhicules est passé de 11,7 à 6,7.

* au plan commercial et de l’exploitation :

En 2012, ce sont 215 autobus de seconde main que nous avons acquis avec l’aide de nos partenaires et réhabilités 5 autres bateaux bus.

Le parc moyen en ligne a atteint le niveau de 415 autobus et 7 bateaux bus ; Le parc immobilisé était de 660 véhicules.

La faiblesse de nos ressources financières n’a pas permis d’atteindre le niveau du parc souhaité.

* au plan financier :

Nous avons négocié et signé le 22 novembre 2012, conformément à notre plan de financement un accord de prêt avec AFREXIMBANK pour un montant de 15 Milliards de FCFA pour le renforcement de notre parc d’autobus et de bateaux bus.

Je rappelle que cet important emprunt était exclusivement réservé au renforcement du parc en 2013.

Toujours au plan financier nous avons engagé le rééchelonnement des emprunts et des crédits bancaires en liaison avec les institutions bancaires ; ce qui a eu pour résultat, la réduction significative de nos charges financières.

Toutes ses actions ont eues un impact positif sur les résultats de l’entreprise en 2012 et ce malgré un niveau de parc en deçà de 30% de nos prévisions.


Les résultats au 31 décembre 2012 ont donc été encourageants avec un résultat négatif de 160 Millions et une capacité d’autofinancement de 5 Milliards de FCFA ;
- .

Cette étape était importante pour nous tous. Elle a été le résultat des sacrifices de tous les collaborateurs de la SOTRA, de l’appui de l’Etat et de la confiance de certains de nos fournisseurs en matière d’autobus, de pièces de rechanges.

Nous avons prouvé que le potentiel de notre société était réel. Avec plus d’autobus et de bateaux bus, une organisation efficiente complétée d’un engagement de tous les travailleurs, nous sommes capables d’assurer une exploitation positive de notre société et donner satisfaction à nos clients.

Mesdames et Messieurs,
Honorables invités,
Chers Amis de la Presse

Je suis là ce matin, devant vous, avec toute mon équipe pour partager avec vous de bonnes nouvelles même si beaucoup reste encore à faire.

La SOTRA est sur la bonne voie et nous avons tous les atouts de notre coté pour réaliser nos ambitions.
Les indicateurs de performance de la société sont tous quasiment sur une pente positive.

En témoignent, les quelques éléments suivants

1 – AU PLAN DES INVESTISSEMENTS

- programmes d’acquisition de 500 autobus de moins 6 ans d’âge dont 236 livrés en exploitation
- réhabilitation des centres bus d’Abobo et de wiliamsville
- Programme de réhabilitation des centres bus
- Programme de réhabilitation des gares lagunaires
- Programme de réhabilitation d’autobus et de bateaux bus
- Programme de renforcement des capacités de SOTRA Industries
Au total un investissement global de 31 Milliards en 2013

2 – AU PLAN DE L’EXPLOITATION
AU 25 SEPTEMBRE 2013

- 615 autobus en ligne
o monbus : 500
o express : 115

- 15 bateaux bus en ligne
- 5 centres bus en exploitation

Avec notre programme d’investissement, nous ambitionnons atteindre le niveau de 1000 autobus dont 20 bateaux bus à la fin de l’année 2013.

3 – AU PLAN SOCIAL

- 2900 collaborateurs dont 430 anciens licenciés sur 674
- Programme pré emploi de 500 jeunes (PEJEDEC)
- Programme de recrutement de 1000 machinistes
- Programme de recrutements de techniciens et ingénieurs en maintenance
- Programme 300 logements pour les travailleurs

4 - FINANCES

- Programme de réduction des charges d’exploitation (ex : carburants)
- Compte de résultat prévisionnel positif au 31 décembre 2013.

Mesdames et Messieurs comme vous le constatez la nouvelle SOTRA, la SOTRA revient de loin.

La problématique de l’offre à la clientèle est en nette progression avec la montée en puissance de notre parc en qualité et en quantité. En témoigne l’excellente appréciation de notre clientèle sur le niveau de notre parc actuel et la qualité de nos nouveaux autobus.

A cette problématique s’ajoute celle de la pérennité financière et opérationnelle de la société pour assurer sa mission de service publique dans la durée en vue de faire face à la croissance permanente de la population dans notre pays,

Pour notre part, nous avons, sur une période de deux ans, c’est à dire sur 2012 et 2013, prouvé que l’exploitation de la société était viable.

Nous assurons avec un management responsable l’équilibre « positif » du compte résultat.

Nous avons réussi progressivement à remettre la culture de résultat au cœur de l’action de tous les travailleurs de la SOTRA. l’esprit « service au client » reprend toute sa place.

Nous sommes conscients que le chantier est encore vaste et la SOTRA a encore une grande marge de progression pour devenir la société de transport urbain moderne et de référence que nous ambitionnons à l’horizon 2016, conformément à notre plan stratégique.

C’est la première bonne nouvelle que je voudrais partager avec vous.

La deuxième bonne nouvelle nous est venu de son Excellence, Monsieur le Président de la République, qui, devant les progrès de la SOTRA et au regard du rôle stratégique de la société dans la vie économique et sociale de notre Capitale économique, vient d’autoriser le Gouvernement sur proposition du Ministre des transports et du ministre auprès du Premier ministre, Ministre de l’Economie et des finances, la restructuration financière de la SOTRA.

Cette restructuration qui se fait par une opération de compensation des dettes et créances entre l’Etat et La SOTRA va permettre de rétablir des fonds propres de la société à hauteur de 3,3 Milliards de FCFA.

Notre situation bilancielle redevient ainsi bonne pour renforcer la pérennité financière qui était un axe important de notre plan stratégique.

La SOTRA est donc de retour. Elle va maintenant entamer l’étape de son développement.

Je saisi l’occasion pour adresser au nom de l’ensemble du personnel de la SOTRA et en mon nom personnel, nos remerciements et nos félicitations à Monsieur le Ministre des Transports, Monsieur Gaoussou TOURE, celui-là même, qui a porté ce dossier important de la restructuration financière de la SOTRA.

Monsieur le Chef de Cabinet, merci de transmettre nos déférentes salutations ainsi que notre profonde gratitude à Monsieur le Ministre des Transports, qui vient ainsi de donner à la SOTRA, une arme importante pour assurer son développement.

Nos remerciements s’adressent également à notre tutelle financière avec à sa tête, Madame le Ministre, ma très chère sœur Madame Nialé KABA, auprès de qui, j’ai toujours trouvé une oreille attentive et bénéficier de conseils avisés.
Je ne saurai oublier l’ensemble des Directions et des services du Ministère de l’Economie et des Finances, qui se sont impliquées dans la finalisation de la restructuration financière de notre société.

Monsieur le Conseiller spécial de Madame le Ministre, soyez notre interprète auprès d’elle, pour lui témoigner notre infinie reconnaissance.

Chers amis de la presse,

Tous ces points vous ont été annoncés au cours de notre première rencontre du jeudi 12 avril 2012.

Notre marche en avant est conforme à notre plan stratégique, LE CONTRAT SOTRA 2016.
2012 et 2013 correspondaient à la consolidation du redressement. Nous y sommes avec l’embellie de nos résultats d’exploitation et la matérialisation de la restructuration financière.
2014 sera l’année de l’amorce du développement qualitatif
2015 la consolidation du développement et l’amorce de l’offre intégrée, une offre multimodale
2016 : la SOTRA sera une société de Transport moderne avec une offre multimodale de transport urbain, une société pérenne de référence, une société de transport à l’image des grandes sociétés de transport des grandes agglomérations européennes.

Avec les leviers que l’Etat vient de nous donner, je peux vous dire que la SOTRA se donnera les moyens de se développer, pour une Côte d’Ivoire émergente à l’l’horizon 2020, selon le vœu et l’engagement du Président de la République SEM Alassane OUATTARA.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités ;

Je voudrais vous réitérer mes remerciements et ma profonde gratitude pour votre écoute attentive et pour l’intérêt que vous portez à la nouvelle vie de notre société.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires