Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



LG Infos N° 553 du 2/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Eglise catholique/ 10 mois après sa mort : Mgr Ambrose Madtha enfin remplacé
Publié le mercredi 2 octobre 2013  |  LG Infos


Audiences
© Partis Politiques par Aristide
Audiences du chef de l`état: le Président Alassane Ouattara a reçu le nonce apostolique, Mgr Ambrose Madtha
Jeudi 9 décembre 2010. Abidjan. Hôtel du Golf. Le Président Alassane Ouattara accorde une audience au doyen du corps diplomatique, Mgr Ambroise Madtha


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Environ un an après sa mort, le successeur du Nonce apostolique en Côte d’Ivoire et doyen du corps diplomatique Mgr Ambrose Madtha est connu depuis hier. Mgr Joseph Spireti, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été nommé par le Pape François ce mardi 1er Octobre, date qui représente dans la liturgie catholique, une solennité en l’honneur de Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus, Docteur de l'Eglise. Né le 20 mai 1959 à Sliema en Malte et ordonné prêtre le 29 juin 1984, Mgr Spireti est titulaire d’un doctorat en droit canonique. Engagé dans les services diplomatiques du Saint- Siège depuis le 15 Juillet 1988, il a une riche expérience dans les représentations diplomatiques pontificales qui l’ont successivement conduit au Panama, en Irak, au Mexique, au Portugal, en Grèce, au Venezuela, et enfin dans la section pour les relations avec les Etats avec la secrétairerie d’Etat du Saint-Siège. Il avait été nommé nonce apostolique au Sri Lanka le 21 février 2009 avant sa récente nomination par le Saint-Père. Le nouveau représentant du Pape en Côte d’Ivoire parle plusieurs langues dont l’anglais, l’espagnol, le portugais, l’italien et le français. Le nouveau nonce apostolique remplace ainsi l’indien Mgr Ambrose Madtha, nonce apostolique accrédité en Côte d’Ivoire, décédé dans un tragique accident de la circulation, le samedi 8 décembre 2012, entre Man et Biankouman à l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Ce dernier fait partie des acteurs qui ont joué un rôle déterminant dans la médiation entre l’actuel Chef de l’Etat ivoirien et son prédécesseur Laurent Gbagbo, lors de la profonde crise post-électorale qui a secoué la Côte d’Ivoire en 2011. Le Saint-Père de l’église catholique, Benoît XVI, l’avait nommé le 8 mars 2008, à la Nonciature apostolique de Côte d’Ivoire.
Cybèle Athangba
Enseignement supérieur

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires