Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

Le
© Partis Politiques par DR

Le
© Partis Politiques par DR




 Autres articles

Comment

Politique

Déclaration du Réseau des Amis de la Côte d’Ivoire (RACI) relative à la Situation Sociopolitique
Publié le lundi 14 octobre 2013  |  Partis Politiques


Le
© Partis Politiques par DR
Le Réseau des Amis de Côte d’Ivoire (RACI) se prononce sur l`actualité socio-politique
Le Réseau des Amis de Côte d’Ivoire (RACI) réuni en conclave le Vendredi 11 et le Samedi 12 Octobre 2013 à Abidjan a fait le point de son implantation nationale et réfléchi sur les difficultés rencontrées et les solutions possibles. Photo: Soro Kanigui Mamadou, président du RACI.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Réseau des Amis de Côte d’Ivoire (RACI) réuni en conclave le Vendredi 11 et le Samedi 12 Octobre 2013 à Abidjan a fait le point de son implantation nationale et réfléchi sur les difficultés rencontrées et les solutions possibles.
Le RACI a aussi fait l’analyse de la situation sociopolitique. Au terme de ces assises, le mouvement a décidé ce qui suit :
1. De l’implantation du RACI
Le réseau des Amis de Côte d’Ivoire se félicite de l’adhésion massive d’élus et de cadres supérieurs dans l’organisation. A ce jour, le RACI enregistre, hormis les Députés Soro Kanigui Mamadou et Yao Soumaila ainsi que le Maire Sylla Souhalio de Tiassalé respectivement Président, Premier vice-président et Troisième vice-président du RACI, l’adhésion de :
- L’honorable Député Ouattara Siaka du MFA, vice-président du conseil Régional du Gontougo
- Le Député et Maire de Niofoin, l’Honorable Soro Fobeh du RDR
- Le Député Ouattara Guibessongui Issa de Kasséré du RDR
- Le Député Koné Gnagadjomon de Dianra du RDR
- Le Député Koné Aboubakar Sidiki de Guibrosso du RDR
- Le Député Koné Téfour, d’Abobo du RDR
- Le Maire Bamba Sindou de Sarala, président de la Chambre d’Agriculture, du RDR
- Le Maire Bamba Sory de Guintéguéla du RDR
- Le Maire Yéo Zoumana de Tortiya du RDR
- Le Maire Traoré Lacina de Soubré du RDR
- Le Maire Ouattara Kossomina de Koumbala du RDR
- Le Maire Tounkara Mamadou de Ouangolo du RDR
- Le Vice-président du conseil Régional de Touba, Souhalio Fofana du RDR
- L’Adjoint au Maire de Niéllé Ouattara Ngolo dit Issa du RDR
- Le Maire Kouakou Antoine de Didiévi, Indépendant
En outre, faut-il signaler l’adhésion de Monsieur Ndrin Bally, Conseiller Technique du Directeur Général de l’ADDR.
Le Bureau Exécutif National (BEN) du RACI félicite les coordinations de Bouaké, de Korhogo, de Sinématiali, de Ferké, de Ouangolo, de Diawala , de Niéllé, de Dikodougou, de Niakara, de Tafiré, de Katiola, de Dabakala, de Séguéla, de Vavoua, de Yamoussoukro, de Divo, de Gagnoa, de Bangolo, de Danané, de Bonoua et les Coordinations d’Abidjan pour le déplacement qu’elles ont effectué dans le cadre du premier conclave du RACI. Le RACI les félicite également pour leur dynamisme sur le terrain. Le conclave exhorte toutes les coordinations à accélérer l’installation des sections de leurs coordinations respectives afin de faciliter les activités à venir du RACI.
2. De la situation sociopolitique nationale
Le RACI constate que l’actualité sociopolitique a été marquée par la réélection du président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Son Excellence Henri Konan Bédié. Le RACI le félicite ainsi que l’ensemble du PDCI pour l’organisation d’un congrès et d’élections apaisées. Le RACI exhorte l’ensemble de la classe politique à cultiver le même esprit.
En revanche, le RACI a été déçu de la récente déclaration du président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), Charles Konan Banny. Cette déclaration pour le RACI est non seulement la traduction pertinente de l’échec de cette commission mais elle est aussi l’instrumentalisation de cette commission à des fins électoralistes la détournant donc de son objectif initial.
Cette commission, dont le rôle est de réconcilier les ivoiriens, tourne en rond depuis deux ans. Son mandat qui lui est fixé par le décret de création s’est expiré sans que l’objectif tant attendu de réconciliation des ivoiriens soit atteint. Le gouvernement lui-même constatant apparemment l’immobilisme de la CDVR a pris les devants du dialogue national par la mise en place d’un Cadre Permanent de Dialogue avec l’opposition et l’institution d’une nouvelle commission dite Programme National de Cohésion Sociale (PNCS). A ce jour, les contribuables ivoiriens et les partenaires bilatéraux et multilatéraux de notre pays sont obligés de supporter les activités de trois Organes de notre pays pour le même objectif à cause de l’incompétence et peut être de la mauvaise foi du premier responsable de la CDVR. Au lieu de s’en soucier Konan Banny Charles pense plutôt de plus en plus à transformer la CDVR en instrument de campagne électorale, précoce. Le RACI doute alors de la possibilité de Banny d’améliorer ses relations avec l’ensemble de la classe politique tel que l’exige la sensibilité de sa mission. Tout bon démocrate aurait après une telle déclaration démissionné pour assumer sa prise de position. Doutant des dispositions de démocrates de Banny, le Réseau des Amis de Côte d’Ivoire demande au chef de l’Etat de dissoudre la CDVR afin de réduire les charges de l’Etat en ces moments où les souffrances et le souffle des ivoiriens préoccupent chacun de nous y compris Charles Konan Banny. Le RACI souhaite aussi la clarification des missions du PNCS. Le Bureau Exécutif National du RACI se propose d’obtenir une séance de travail avec le PNCS pour échanger sur la cohésion sociale.
3 – De la Situation Sociale
Le point qui a retenu l’attention du conclave est le programme des logements sociaux. Le Conclave a demandé au BEN du RACI de mener des démarches en vue d’obtenir le maximum d’informations sur cette opération immobilière qui fait l’objet de beaucoup de spéculations. A la suite de cette démarche, le RACI se prononcera sur la conduite de ce programme qui suscite chez les ivoiriens beaucoup d’espoir ; car ne l’oublions pas, les loyers coûtent trop chers et les ivoiriens ont envie d’avoir un toit pour eux-mêmes. Le Conclave du RACI a tenu à féliciter particulièrement le chef de l’Etat, son Excellence Alassane Ouattara. En deux ans, il a redonné à notre pays son unité nationale et la sécurité nécessaire pour l’amélioration de l’environnement des affaires. Il a engagé de grands chantiers d’infrastructures qui devront à termes améliorer les recettes du pays et favoriser la prospérité des ivoiriens. Sous sa conduite, la Côte d’Ivoire, au lieu d’être un pays paria, a retrouvé son prestige international à la grande satisfaction des nombreux ivoiriens de l’extérieur et de toute la communauté nationale. Enfin, le chef de l’Etat, son gouvernement et le Président de L’Assemblée Nationale, son Excellence Guillaume Kigbafori Soro multiplient chaque jour les efforts pour ramener la confiance entre les différentes forces politiques, entre les différentes communautés vivant sur notre sol et aussi entre la société civile et le gouvernement. Aujourd’hui, l’action gouvernementale inspire la fierté nationale et l’hospitalité du pays.
Vive la Côte d’Ivoire et vive les Ivoiriens.
Fait à Abidjan le Samedi 12 Octobre 2013
Le Conclave

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires