Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Le minagri et la jica signent une convention pour la promotion du riz local
Publié le mardi 15 octobre 2013  |  AIP


Le
© Abidjan.net par DR
Le MINAGRI et la JICA signent une convention pour le promotion du riz
Dans le cadre de la coopération ivoiro-japonaise, la Côte d’Ivoire, par le truchement du ministère de l’Agriculture (MINAGRI) et le Japon, représenté par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont signé lundi à Abidjan, un document portant sur la promotion du riz local.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Dans le cadre de la coopération ivoiro-japonaise, la Côte d’Ivoire, par le truchement du ministère de l’Agriculture (MINAGRI) et le Japon, représenté par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont signé lundi à Abidjan, un document portant sur la promotion du riz local.

Ce document est dénommé "Procès verbal des discussions sur le projet de promotion du riz local en République de Côte d’Ivoire conclu entre le Ministère de l’Agriculture et l’Agence Japonaise de Coopération internationale", sur la base du compte rendu de la réunion relative à l’étude détaillée sur la Planification du projet de promotion du riz local, signé le 20 août.

Cette signature marque le point de départ de la mise en œuvre de cet important projet. Ce partenariat entre le MINAGRI et la JICA va se matérialiser par l’augmentation de la production et la distribution du riz dans les régions du Bélier, du Gbèkè et dans le district autonome de Yamoussoukro.

Ce, à travers la forme de coopération technique qui comprend la formation technique par des experts japonais, l’approvisionnement en intrants et matériels, ainsi que la mise en réseau de tous les acteurs de la chaîne de valeur du riz, en collaboration avec le MINAGRI, l’ONDR, l’ANADER et le secteur privé.

Le projet, évalué à quelque 3,5 milliards FCFA, a une durée de cinq ans à compter de janvier 2014. Plus de 3.000 acteurs de toute la chaîne des valeurs de la riziculture seront pris en compte.

Avant de procéder à la signature du PV, le représentant résident de la JICA, Yonezaki Eiro, et le directeur de cabinet du MINAGRI, Coulibaly Siaka Minayaha se sont réjouis de la reprise de la coopération ivoiro-japonaise, suspendue depuis 2000 du fait de la crise sociopolitique. Une situation exacerbée par la décennie de crise qui s’en est suivie et qui a perturbé, voire rompu, la chaîne de production agricole.

L’objectif du projet est d’augmenter la production de 1 800 T/an, ce qui nécessiterait une production de 2 770 T/an de paddy pour un taux de transformation de 65%. Pour un rendement de 5 T/ha, la superficie mise en valeur est estimée à 554 ha/an.

Ce projet est complémentaire avec l’accord cadre signé le 22 août entre la société NOVEL et l’Etat ivoirien dans lequel NOVEL entend, à travers le projet intégré Yaanovel, prendre en compte les divers maillons du cycle du riz, depuis la production de semences jusqu’à la commercialisation.

cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires