Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2485 du 14/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Aid el Kébir - Ouattara prône l’amour et l’unité
Publié le mercredi 16 octobre 2013  |  Nord-Sud


Fête
© Abidjan.net par EMMA
Fête de l`Aid EL Kebir ou fête du mouton
Mardi 15 octobre 2013. Mosquée de la riviera golf de cocody. Le chef de l`Etat Mr Alassane Ouattara,et plusieurs ministres dont Ahmed Bakayoko,Amadou Gon,Gaoussou Touré,Ali Koulibaly,Cissé Bacongo,et la communauté chrétienne ont pris part à la grande prière, à l`occasion de la célébration de la Tabaski.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’aid el kébir a été célébrée dans la liesse, hier, en Côte d’Ivoire et partout dans le monde. Une occasion pour le chef de l’Etat d’interpeller les Ivoiriens sur la paix.


Flanqué d’une forte délégation ministérielle, le président de la République, a donné hier, le ton de la fête de la tabaski. « Que cette fête soit pour tous une période d’amour, d’unité », a souhaité Alassane Ouattara, après la prière de la matinée, effectuée à la mosquée de la Riviera-Golf, à Cocody. Car, ajoute le chef de l’Etat, une nation rassemblée est une nation qui ira de l’avant. Puis de conclure, sous le regard d’Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur et de Cissé Ibrahim Bacongo, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique : « qu’Allah nous protège et donne la paix à la Côte d’Ivoire ». Pour M. Ouattara, l’aid el kébir doit être un moment de partage, tout comme l’a signifié quelques minutes plutôt, Traoré Mamadou, l’imam de la mosquée de la Riviera-Golf, bourrée comme un œuf, à cette occasion. Mais plus encore, selon l’imam, la fête du mouton doit être un instant de tolérance. « Il faut cultiver ses vertus et faire barrage aux discours de haine et de division qui ont fait leur retour dans le débat politique », a exhorté le guide religieux. Tout comme l’on pouvait s’y attendre, Traoré Mamadou a beaucoup insisté sur la réconciliation entre Ivoiriens. C’est par la crainte de Dieu, dit-il, que cet objectif sera atteint. Il faut donc laisser la graine de la piété germer en nous, conseille l’imam, en se référant à plusieurs versets du saint coran. En face de lui, sous un hangar, une forte délégation chrétienne venue soutenir leurs frères religieux, a aussi prié. L’engouement autour de cet évènement était tel que les fidèles musulmans débordaient, tout comme l’an dernier, jusqu’aux trottoirs essaimés de mendiants. En retournant pour immoler leurs moutons de tabaski, les fidèles musulmans ont complètement paralysé les voies.

Raphaël Tanoh

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires