Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire : Les révélations de Doudou Diène
Publié le jeudi 17 octobre 2013  |  Le Democrate


Droits
© Ministères par MDHLP
Droits de l`homme : Gnénéma Mamadou Coulibaly et Doudou Diène échangent sur la situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire
Le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Gnénéma Mamadou Coulibaly a reçu en audience Doudou Diène, l’Expert Indépendant des Nations Unies sur la situation des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire le vendredi 28 septembre 2012, au cabinet du ministre.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La situation des droits de l’homme en Côte-d’Ivoire, après la crise post électorale, est aujourd’hui au centre de tous les débats. Doudou Diène, expert indépendant de l’Onu sur les droits de l’homme en Côte d’Ivoire a exposé sur cet important sujet. Interrogé sur la chaine de la radio des Nations Unies en Côte d’Ivoire le mercredi 16 octobre, il a réagi en ces termes : « La situation des droits de l’homme globalement évolue positivement en Côte d’Ivoire. Il y a un angle fondamental, c’est la création d’institution nationale des droits de l’homme. Il y a aussi tout le problème de la remise en place des structures de la justice. Là aussi, je pense que des progrès considérables ont été accomplis. Une autre question importante en progrès, c’est la formation en matière de droit de l’homme, notamment en direction des forces de sécurité et de défense. Mais ce qui reste et qui est fondamental, c’est la reconstruction très profonde d’une culture des droits de l’homme. Et il est certain que sur ce plan, les dix ans de crise ont secoué les valeurs traditionnelles du vivre ensemble de la Côte d’Ivoire et une culture de violence s’est installée. » Concernant son programme lors de son séjour en Côte d’Ivoire, l’expert indépendant de l’Onu sur les droits de l’homme en Côte d’Ivoire a fait savoir ceci : « Je vais rencontrer d’abord les autorités de l’appareil d’Etat, la société civile, les partenaires bilatéraux de la Côte d’Ivoire ainsi que les partenaires internationaux du système des Nations Unies. Je me propose également de visiter les détenus pour voir si leurs conditions de détention sont conformes aux droits de l’homme. »
Etienne Atta

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires