Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2497 du 17/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Eléphants : Eboué et Kolo, les bannis ? -
Publié le jeudi 17 octobre 2013  |  Nord-Sud


Football
© Abidjan.net par Emma
Football / Eliminatoires de la CAN 2012 Orange: les Eléphants de Côte d’Ivoire battent les Amavubi du Rwanda: 3-0
Samedi 4 septembre 2010. Abidjan. Stade Félix Houphouët-Boigny. 1ère journée des Eliminatoires de la CAN 2012 Orange. Photo: Emmanuel Eboué célébrant son but


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Où est passé Emmanuel Eboué ? Pourquoi Kolo Touré a-t-il ciré le banc de touche des Eléphants, samedi lors du Côte d’Ivoire-Sénégal (3-1) ? Deux questions qui restent sans réponses. Mais nos investigations nous permettent de révéler que l’absence d’Emmanuel Eboué dans le groupe de Sabri Lamouchi depuis huit mois a une bonne raison. De retour de la Can « Afrique du Sud 2013 », le défenseur de Galatasaray ne se serait pas gêné pour lancer des flèches empoisonnées à son sélectionneur. Il aurait même proféré, dans le secret du vestiaire, des insultes dans sa langue maternelle : le Baoulé. Une insolence très peu appréciée de la part de Sabri Lamouchi. Et même du président de la Fédération ivoirienne de football, Augustin Sidy Diallo. En représailles, le Franco-Tunisien aurait juré de ne plus convoquer l’ancien Gunner. Depuis, il est laissé en rade. Tout le monde a d’ailleurs pu constater comment Eboué s’en était pris à Lamouchi lors de la rencontre de Ligue des champions Galatasaray-Real Madrid, sur les antennes de Canal+. Morceaux choisis : « Je ne suis pas blessé. Je ne sais donc pas pourquoi on ne m’a pas sélectionné (Ndlr ; pour affronter la Gambie). Demandez au coach », avait-il lancé. Le cas de Kolo Touré est différent. Allergique à la critique, Sabri Lamouchi n’a plus envie de travailler avec le frère aîné de Yaya Touré. Son crime ? Avoir ouvertement critiqué certains choix, notamment avant les déplacements en Gambie et en Tanzanie. Et si Sabri Lamouchi a daigné convoquer Kolo Touré devant le Sénégal, c’est pour ne pas s’attirer de foudres, vu la forme olympique actuelle du défenseur de Liverpool. « En ce moment, Kolo est en pleine forme et il a retrouvé du temps de jeu dans son nouveau club, Liverpool. Donc c’est logique qu’il revienne en équipe nationale pour nous apporter son expérience. C’est un joueur sur lequel la défense doit se reposer », avait confirmé en conférence de presse Sabri Lamouchi. Malheureusement pour l’ancien Citizen, à l’heure de croiser le fer avec les Lions de la Teranga, il a titularisé Bamba Souleyman qui n’a que quinze minutes dans les jambes, depuis ce début de saison, avec son club turc de Trabzonspor. Un affront que Kolo Touré a du mal à digérer, au point de songer à quitter les Eléphants. Dans quel­ques jours (16 novembre), les Eléphants iront affronter le Sénégal à Casablanca dans le cadre de la manche retour des éliminatoires du Mondial 2014. Comme on le voit, l’ambiance est loin d’être bonne. Et sauf cataclysme, les Ivoiriens seront du voyage pour le Brésil. Pour le meilleur et pour le pire...

Guy-Florentin Yameogo

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires