Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2942 du 21/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Bouaké / Deuxième réunion du conseil municipal : Le maire Nicolas Djibo annonce des mesures pour la visite du chef de l’Etat
Publié le lundi 21 octobre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Politique
© L’expression par DR
Politique nationale: Nicolas Djibo, candidat aux élections municipales
Photo: Nicolas Djibo, candidat aux élections municipales, nourrit de grandes ambitions pour Bouaké.


 Vos outils




Le conseil municipal de Bouaké s’est réuni dans la salle des fêtes de la mairie, le samedi 19 octobre. Il a enregistré la présence de 36 conseillers sur les 50 que compte le conseil. 12 points étaient à l’ordre du jour : la situation du budget 2013, la mise en place des commissions, l’examen des contrats ODP (occupation du domaine public) et publicité, l’information sur les dons de la commune de Reutlingen à celle de Bouaké et le jumelage de la Commune de Bouaké avec celle de Ziguinchor (Sénégal) etc. Le budget qui était estimé à un peu moins de 2,5 milliards FCFA a été revu à la baisse par le ministère de l’intérieur. Il a été ramené à 1,8 milliard FCFA. Le maire Nicolas Djibo a fait des précisions : «Il faut ramener les choses à leur juste proportion. Le budget de l’année 2013 a été ramené à 1, 8 milliard de francs Cfa. Il nous reste deux mois pour l’exécuter. Le vrai budget, c’est celui que nous allons élaborer pour 2014. Pour l’instant vous voyez comment nous sommes en train de vivoter. Car, le budget a tardé à être mis en place. Il n’a été signé qu’hier (Ndlr : vendredi 18 octobre) ». Avec ce budget, la priorité des priorités du maire Nicolas Djibo, demeure l’augmentation des recettes. « Sans recettes, nous ne pouvons pas travailler valablement dans l’intérêt des populations. Nous allons mettre en place toutes les procédures en vue d’améliorer ces recettes ; que ce soit les recettes propres, collectées par nos agents, que ce soit les recettes fiscales. Nous allons approcher la direction générale des impôts pour bénéficier, avec précisions au centime près, de ce qui doit revenir à la ville de Bouaké » a commenté le maire. Il a mis un point d’honneur sur la visite prochaine du président de la République dans la région de Gbêkê : « Nous avons deux missions. La première, c’est la mobilisation. Nous avons déjà pris notre bâton de pèlerin dans ce sens. Pour dire aux populations que c’est un évènement très important pour le développement de notre commune. Je n’ai pas trop de crainte. Bouaké est amoureuse du président de la République. Les populations vont se mobiliser encore une fois, pour un accueil triomphal le 25 novembre. Cependant, nous prendrons toutes les dispositions idoines qu’il faut pour que la mobilisation soit grande. Notre seconde mission est liée à l’embellissement de la ville. Nous avons cette responsabilité de rendre notre ville très belle, avant l’arrivée du patron ».

Bosco de Paré

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires