Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

L’UEMOA pour l’implication accrue du privé dans l’intégration économique
Publié le mercredi 23 octobre 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Un séminaire d’appropriation de reformes de l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA), réunissant les chambres consulaires nationales et les organisations patronales de l’espace sous-régional, s’est ouvert mercredi à Abidjan, à l’initiative de la Chambre consulaire régionale (CCR), en vue de renforcer l’implication du secteur privé dans le processus d’intégration économique régionale.

Durant trois jours, les directeurs et secrétaires généraux des chambres consulaires nationales et des organisations patronales seront instruits sur plusieurs thèmes, notamment la stratégie de communication à mettre en place pour une meilleure sensibilisation et appropriation des reformes opérées au sein de l’espace UEMOA.

Il s’agira aussi des programmes et projets en cours en faveur du secteur privé, des actions de la commission en perspectives pour le secteur privé mais aussi le rôle du secteur privé dans le Programme économique régional (PER II).

« Les thèmes qui feront l’objet des échanges au cours de ces trois jours de séminaire constituent des domaines d’intervention majeurs », a indiqué le représentant résident de la Commission à Abidjan, Cheick N’Dir, à l’ouverture du séminaire.

Aussi, a-t-il ajouté que « la parfaite connaissance des organes de l’Union et des projets et programmes est un passage obligé pour une implication effective et un meilleur accompagnement de la commission dans leur mise en œuvre ».

M. N’Dir a exprimé ses attentes sur les thèmes portant sur l’accord de partenariat économique (APE) et le programme économique régional dont « les enjeux sont très importants pour le secteur privé » de l’espace. Il a assuré que sur ces thèmes, « l’atteinte des résultats escomptées dépendra beaucoup de l’information et la sensibilisation des acteurs privés ».

Pour le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Kanaté Valy, le séminaire constitue une occasion pour « identifier et prendre part à la résolution de tout problème qui pourrait empêcher l’implication effective du secteur privé dans le processus d’intégration de l’UEMOA ».

« La deuxième édition du séminaire d’appropriation des reformes de l’espace communautaire est appelé à jouer un rôle important pour l’avenir du secteur privé de la zone UEMOA », a-t-il suggéré, se félicitant de ce que le secteur privé soit de plus en plus associé aux discussions relatives à l’intégration économique sous régionale.

« Ceci montre à quel point les Gouvernements de l’espace communautaire sont résolument engagés à créer les conditions favorables au développement du secteur privé gagé d’une croissance vigoureuse, soutenue et créatrice d’emplois », s’est-il convaincu.

Le séminaire d’appropriation qui est à sa deuxième édition consécutive, est une activité de la Chambre consulaire régionale dont la mission est de réaliser l’implication effective du secteur privé dans le processus d’intégration régionale de l’UEMOA.

(Aip)
kkf/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires