Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3524 du 29/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Économie

Aide au développement : Le recadrage de la coordination souhaité
Publié le mardi 29 octobre 2013  |  Le Nouveau Réveil




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Plusieurs recommandations ont sanctionné l’atelier de réflexion sur la méthodologie de collecte des données relatives à l’aide publique au développement, qui s’est tenu du 21 au 24 octobre 2013 à Grand Bassam. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un applicatif en lieu et place de l’utilisation de Excel, pour sécuriser et faciliter le traitement des données en vue de la production des différents rapports, sur l’aide publique au développement, la coopération au développement et le suivi des engagements financiers internationaux. Selon Namoutié Kéité qui avait la tâche de présenter les recommandations, cela devrait se traduire par la migration de la base du Comité de mobilisation des ressources extérieures (Comorex), à la plateforme de gestion de l’aide (Pga) et l’organisation de sessions de formation à l’utilisation de cet outil. Dans le but d’éviter les conflits de leadership et asseoir une collaboration efficace, la définition avec précision dans les meilleurs délais - du rôle dévolu à chacun des trois ministères clés notamment les ministères du Plan et développement, des Affaires étrangères, et celui auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie et des finances dans la coordination de l’aide au développement a retenu l’attention des participants. Face à ces deux préoccupations soulevées par l’atelier, le Conseiller spécial du ministre auprès du Premier ministre en charge de l’Economie et des finances, Adama Sall, par ailleurs secrétaire permanent du Comorex a assuré que des initiatives ont été engagées dans ce sens. L’atelier a recommandé, en outre, l’introduction dans la base de données des financements de type partenariat public-privé (Ppp) et exhorté les partenaires au développement, à se conformer aux procédures des systèmes nationaux de gestion, conformément aux recommandations de Busan.
S T

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires