Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Contrat de Désendettement et de Développement (C2D): le ministre Cissé Bacongo signe plusieurs conventions
Publié le mercredi 30 octobre 2013  |  Ministères


Contrat
© Ministères par DR
Contrat de Désendettement et de Développement (C2D): le ministre Bacongo signe plusieurs conventions
Mardi, 29 octobre 2013. Abidjan. Signatures des conventions de partenariat dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) entre le ministère de l’Enseignement Supérieur, l’Agence Campus France, l’Agence Inter-Etablissements de Recherche pour le Développement (AIRD) et l’Agence Universitaire de la Francophonie.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), les signatures des conventions entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’Agence Campus France, l’Agence Inter-Etablissements de Recherche pour le Développement (AIRD) et l’Agence Universitaire de la Francophonie ont eu lieu ce mardi, 29 octobre 2013, au Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en présence du Ministre CISSE Ibrahima Bacongo et de l’Ambassadeur de France, Georges SERRE.
Cette cérémonie de signature des conventions concerne la deuxième sous-composante. Un projet intitulé « Appui à la Modernisation et à la Réforme des Universités et Grandes Écoles de Côte d’Ivoire – AMRUGE-CI » a été élaboré à cet effet, il est constitué de 4 volets qui feront l’objet de 4 lots différents dans la phase de mise en œuvre du C2D : Ingénierie de formation et pédagogique - Le Renforcement des capacités informatiques des établissements publics d’enseignement supérieur - Renforcement des capacités documentaires en liaison avec la mise en place du LMD - Renforcement des capacités de recherche et des ressources humaines.
Le Ministre CISSE BACONGO, dont le département bénéficie, à travers le projet AMRUGE-CI, de 3 770 202 212 F CFA, a au nom de la communauté universitaire exprimé toute sa gratitude et a annoncé les ambitions de l’équipe qu’il dirige pour l’amélioration de la qualité de travail et de vie de la communauté universitaire. Nous vous proposons l’intégralité de son intervention.

« … Excellence Monsieur l’Ambassadeur, c’est avec beaucoup de plaisir que le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique vous accueille, pour la nième fois, dans cette salle, à l’occasion de la signature des conventions de partenariat dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Notre plaisir est d’autant plus grand que la mise en œuvre de ces conventions suscite beaucoup d’espoir dans nos établissements d’enseignement supérieur et de recherche, en même temps qu’elle est en parfaite cohérence avec les perspectives de développement que nous envisageons à court, moyen et long termes, pour notre système d’enseignement et de recherche.
Excellence, Monsieur l’Ambassadeur, je voudrais, en mon nom et en celui de toute la communauté universitaire ivoirienne (enseignants-chercheurs, chercheurs, étudiants) vous exprimer et, à travers vous, à l’ensemble de nos partenaires français, notre reconnaissance pour l’appui que la France ne cesse de nous apporter, ainsi que pour son accompagnement qui ne nous a jamais fait défaut.
Dois-je le rappeler, cet appui arrive à point nommé pour notre système d’enseignement supérieur et de recherche scientifique en reconstruction et en pleine mutation. L’appui important que la France nous apporte, dans le cadre du C2D traduit votre engagement à accompagner les efforts, sans précédent, déployés par le Gouvernement ivoirien, pour faire de notre sous-secteur le maillon essentiel du projet ambitieux dans lequel le Gouvernement est engagé, à savoir faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020.
Enfin, nous sommes d’autant plus heureux, que le développement des partenariats inter-universitaires et inter-instituts de recherche que noue la présente cérémonie de signature est le point d’ancrage de notre plan stratégique de développement.
Je reste convaincu que le développement des partenariats internationaux dans ce monde globalisé, est la bonne stratégie et toutes les conventions qui seront signées ce jour sont en parfaite adéquation avec cette vision.
L’engagement exemplaire de l’Agence Universitaire de la Francophonie dans cette phase de rénovation de nos offres de formation s’inscrit dans cette même logique.
Monsieur le Directeur, transmettez au Recteur Bernard CERQUIGLINI, nos sincères remerciements et nous savons que nous pouvons toujours compter sur l’AUF.
Mesdames et Messieurs, est-il seulement nécessaire de rappeler le rôle qu’a toujours joué le sous-secteur de l’enseignement supérieur et la recherche comme vecteur multiplicateur de la croissance et d’augmentation des potentialités de production. Notre pays s’est résolument engagé dans une logique permettant d’entreprendre des réformes pour rehausser la qualité de l’éducation et de la formation à travers des changements de contenus et des méthodes pédagogiques. C’est l’esprit même de la réforme académique Licence – Master – Doctorat (LMD) en cours d’implantation dans tous nos établissements d’enseignement supérieur.
Mais c’est aussi l’esprit qui a dicté le choix des points d’application des financements consentis dans le cadre du C2D.
Par les réformes déjà engagées et d’autres en perspective, nous sommes en train de relever le défi de l’amélioration de la qualité des formations dans nos universités et grandes écoles. Les conventions de partenariat qui seront signées, ouvriront un large spectre de possibilités de collaborations et seront de nature à créer cette dynamique de développement de notre sous-secteur, que nous appelons de tous mes vœux. Je pense, en particulier, à la valeur ajoutée certaine que constituera la future représentation de l’IRD, qui sera située au sein même de la plus grande de nos universités publiques, l’université FELIX HOUPHOUËT BOIGNY.
Notre objectif est que nos universités, par la qualité de leurs offres de formation et de leurs productions scientifiques soient classées parmi les meilleures universités mondiales pour mettre la Côte d’Ivoire sur l’orbite de l’émergence.
Je vous remercie »

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires