Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4181 du 30/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Prévention du génocide : la Côte d’Ivoire citée en exemple
Publié le mercredi 30 octobre 2013  |  Le Patriote


Primature:
© Primature par DR
Primature: Daniel Kablan Duncan reçoit le conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la prévention du génocide.
Mardi 29 octobre 2013. Abidjan. Le Premier Ministre a reçu en audience Adama Dieng, Secrétaire Général Adjoint, Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la prévention du génocide


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

En marge de la retraite de haut niveau sur la promotion de la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique, le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a accordé une audience à M. Adama Dieng, Secrétaire Général Adjoint, Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la prévention du génocide. Le collaborateur de Ban Ki-Moon au sortir de cette rencontre a indiqué avoir échangé avec son hôte sur les questions d’actualité en Afrique. Il a encouragé le gouvernement pour les initiatives prises dans le sens du renforcement de la réconciliation. Avant de féliciter la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria, qui sont les pays africains qui soutiennent à fond et ont compris l’intérêt de la prévention de ces crimes. M. Adama Dieng a traduit sa gratitude au Premier ministre pour son pragmatisme dans la recherche de la paix comme l’a toujours été feu Félix Houphouët-Boigny. «Nous devons faire en sorte que la paix s’enracine en Côte d’Ivoire, qui a été le pays phare pour l’ensemble de la sous-région afin qu’il rayonne à travers le monde entier», a-t-il ajouté. Pour lui, la paix ne vient pas d’elle-même, et il faut la créer. Partant, le Secrétaire Général Adjoint, Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la prévention du génocide, a fait remarquer qu’il appartient à l’ensemble des populations de comprendre que leur avenir passe par le dialogue, la réconciliation.


C.Z.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires