Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4558 du 31/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Région

Mission de remobilisation sur le terrain : La Jfpi salue la fidélité du peuple Godié à Gbagbo
Publié le jeudi 31 octobre 2013  |  Notre Voie




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Une délégation de la Jfpi conduite par Djoro Jean Jacques a sillonné la sous-préfecture de Sago du 18 au 20 octobre dernier.

Traduire la compassion et la solidarité de la jeunesse du front populaire ivoirien (Jfpi) au digne peuple Godié qui a souffert le martyre pendant la guerre postélectorale. C’est l’objet principal de la mission conduite du 18 au 20 octobre dernier dans la sous-préfecture de Sago (département de Sassandra) par Djoro Jean Jacques, secrétaire national chargé des fédérations Jfpi du Bas Sassandra.
Pendant troisjours, les collaborateurs de Koua Justin ont visité cinq villages qui ont été les cibles principales des tueurs barbares sans foi ni loi du camp Ouattara. Il s’agit des villages de Gobroko (42 personnes assassinées et 32 maisons détruites), Gnegrouboué (11 personnes assassinées et 04 maisons détruites), Trikpoko (03 personnes assassinées et 22 maisons détruites), Godjiboué (62 personnes assassinées et 215 maisons détruites) et Adebem (45 personnes assassinés et 197 maisons détruites).
Partout, ils sont passés, Djoro Jean Jacques et ses camarades ont invité les populations à sécher leurs larmes et prendre leur courage à deux mains pour regarder l’avenir qui se présente à eux sous de meilleurs auspices. « Séchez vos larmes. Enterrez les habits de deuil parce celui pour qui vous avez tant souffert est en route pour la Côte d’Ivoire » dira le chef de mission non sans avoir salué l’engagement du peuple Godié aux côtés du président Laurent Gbagbo. Djoro Jean Jacques a fait remarquer que c’est pour son attachement à l’ex chef de l’Etat ivoirien injustement détenu à la Cpi que ce digne peuple de la région du Bas Sassandra a été massacré par les hommes de Ouattara. Cependant le « national » chargé des fédérations Jfpi du Bas Sassandra se réjouit de ce que les souffrances endurées n’ont pas altéré les convictions de ses hôtes. « Le peuple Godié a payé pour sa fidélité à Gbagbo. L’objectif des bourreaux était d’amener les Godié à renier Gbagbo. Mais ils ont échoué parce que vous êtes restés debout, dignes et fidèles à vos convictions et à votre attachement à Gbagbo » relèvera le chef de la mission de la Jfpi pour qui la libération du président Affi N’Guessan et des autres camarades anciennement détenus annonce une victoire certaine.
Les chefs de villages, les associations de jeunes et de femmes ont salué l’initiative de la JFPI et souhaité la libération immédiate du président Gbagbo.
Le chef du village de Godjiboué, Tety Zogou Paulin a rassuré les émissaires de la Jfpi que « le peuple Godié ne reniera jamais Laurent Gbagbo car il est la lumière ».
Outre Djoro jean jacques, la délégation qui a visité deux fosses communes à Godjiboué comprenait Gnanagbé Akessé, fédéral de Sago, Gneto Simplice, Lodé Beugré Philippe et Djeri Alain Franck.

Jean Khalil Sella
Source : Jfpi Bas Sassandra

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires