Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Visite d’Etat dans les régions de Gbêkê et du Bélier : Les voies urbaines de Bouaké sont en chantier
Publié le lundi 4 novembre 2013  |  Ivoire-Presse


Les
© Ivoire-Presse par DR
Les régions de Gbêkê et du Bélier en chantier
Lundi 04 novembre 2013. Bouaké. Photo:une vue de la ville en travaux.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

« Bouaké et sa piscine, ses belles rues bien éclairées… », Ce refrain de l’Ofi (Orchestre de la Fraternité ivoirienne » peut-être repris en chœur par les Bouakéens. Et pour cause. C’est vrai que la piscine de Bouaké n’existe plus depuis belle lurette, mais avec les travaux de réhabilitation, de réprofilage et bientôt de bitumage de la voirie urbaine de Bouaké, la capitale de la région de Gbêkê retrouvera d’ici peu une bonne partie de son lustre d’antan.

Ce visage de plus en plus rayonnant que présente Bouaké est aussi consécutif au fait que toutes les ampoules des lampadaires qui étaient grillées depuis des lustres ont été remplacées. Plus significatif encore, à la place des ampoules de couleur blanche ont été posées celles de couleur jaune. Une fois la nuit tombée, c’est toute la ville qui scintille de mille étoiles.

A cause donc des travaux qui sont entrepris sur différentes artères et qui ont atteint leur vitesse de croisière en fin de semaine dernière, difficile pour les usagers de la route de circuler en toute liberté. Toutes les voies ou presque sont barrées à cause d’importants travaux qui s’y déroulent. Le centre ville, communément appelé le quartier « commerce » n’est pas du tout épargné. Ce d’autant plus que le bitume des voies qui ceinturent le quartier des affaires n’existait pratiquement plus sur plusieurs routes importantes.

La plus emblématique de ces voies complètement dégradées, c’est ce tronçon qui fait la jonction entre la pharmacie Kodjo et le carrefour de la poste long seulement de 100 m. Mais véritable calvaire pour les usagers. Ici le goudron avait « rendu l’âme ». Et c’est par cette voie très fréquentée que les travaux de réhabilitation de toutes les voies urbaines ont commencé. Donnant à Bouaké, une ville en plein chantier. Les gros engins que sont les Caterpillar, les bulldozers, les chargeuses, les camions bennes…sont visibles partout. A partir du document que nous avions obtenu auprès du service technique de la mairie, Il ya 15 km de voie à réhabiliter, plus de 9 km à réprofiler et 10 km à bitumer. Pour ce qui des routes à bitumer, ce sont les quartiers Broukro, Zone et le prolongement de la voie fin goudron Ahoungnansou jusqu’au carréfour N’dakro.

Visiblement, à quelques semaines de la visite d’Etat dans la région de Gbêkê, les autorités ont décidé de donner un coup d’accélérateur aux travaux à entreprendre avant l’arrivée du Président de la république. Il était temps car les Bouakéens avait fini par douter quant à l’effectivité de cette visite présidentielle. Plus que jamais, les doutes se sont dissipés pour faire place à l’espoir dans une ville de Bouaké qui a besoin d’un plan Marshall pour sa reconstruction.

Correspondant FATAI PHOTORUSH

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires