Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Rencontre avec les étudiants ivoiriens vivant à Agadir (Maroc) : le ministre Cissé Bacongo : « Vos arriérés de bourses seront réglés »
Publié le mardi 5 novembre 2013  |  Ministères


Maroc
© Ministères par DR
Maroc : le ministre Cissé Bacongo rencontre les étudiants ivoiriens vivant à Agadir
Vendredi 02 novembre 2013. Maroc. : le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ibrahim Cissé Bacongo rencontre les étudiants ivoiriens vivant à Agadir.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les étudiants ivoiriens vivant à Agadir au Maroc, ont échangé le vendredi 01 novembre 2013, avec leur Ministre de tutelle, M. Cissé Ibrahim Bacongo, membre de la délégation du Ministre Ibrahim Ouattara, invité de l’Université Internationale d’Agadir (Universiapolis).

La rencontre qui s’est tenue à l’initiative du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique a été l’occasion pour les étudiants boursiers ou non de soumettre leurs griefs et doléances à l’attention des autorités présentes notamment : le Ministre en charge des affaires présidentielles, le Ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur et l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Maroc.

Prenant la parole au nom de ses congénères, M. Bakayoko Inza a décrit au cas par cas, la ‘’situation catastrophique’’ que traversent les étudiants ivoiriens vivant au Maroc en général et à Agadir en particulier :
- Le retard dans le paiement des bourses émanant aussi bien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique que du Ministère de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation Professionnelle et du Ministère du Tourisme et de l’Hôtellerie. Ce qui conduit de nombreux établissements à interdire aux étudiants l’accès aux cours ou aux examens
- Les étudiants boursiers qui changeant de zone géographique voient leurs bourses se transformer en simple secours financier
- L’insuffisance de la bourse marocaine délivrée à certains étudiants par l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI)
- La frustration des étudiants orientés en hôtellerie qui, souhaitant poursuivre leurs études jusqu’à la licence professionnelle, sont obligés de se contenter du Brevet de Technicien Supérieur
- Le calvaire des étudiants non boursiers, qui ne recevant aucune aide malgré d’excellents résultats, se trouvent confrontés à d’énormes difficultés

Le Ministre Cissé Bacongo s’est pour sa part réjoui de cette rencontre inopinée, favorisée par la mission du Ministre Ibrahim Ouattara au Maroc : ‘’ j’avais émis le vœu de venir au Maroc, rencontrer tous les étudiants ivoiriens pour toucher du doigt vos réalités et apporter des solutions comme ce fut le cas en France (…) Je suis aujourd’hui à Agadir, il était de mon devoir d’échanger avec vous’’

Répondant aux préoccupations, le Ministre de l’Enseignement Supérieur a d’entrée de jeu rassuré les étudiants : ‘’ le Ministre des Affaires présidentielles qui est présent dans cette salle a fait appeler pour que tous vos arriérés soient réglés’.’ Avant de détailler sa réforme du système de bourses à travers la bancarisation du paiement des bourses par cartes rechargeables qui, selon lui, représentera la solution définitive au problème du paiement inconstant des bourses.

Pour ce qui est des autres doléances, le Ministre Cissé Bacongo a demandé au service étudiant de l’Ambassade de Côte d’Ivoire de lui mettre à disposition un point général de la situation afin que des solutions soient trouvées avant la rencontre qu’il compte avoir avec l’ensemble des étudiants ivoiriens au Maroc. Il a par ailleurs, exhorté les étudiants en fin de cycle à revenir poursuivre leurs études dans les universités ivoiriennes où toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour une formation de qualité.

Les échanges ont pris fin par un don symbolique de 7000 euros, au nom du Chef de l’Etat, à l’ensemble des étudiants ivoiriens vivant à Agadir.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires