Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

2ème Journée de l’Administration Agricole Délocalisée : le discours du ministre de l’agriculture à Mankono
Publié le vendredi 8 novembre 2013  |  Ministères


2ème
© Ministères par DR
2ème Journée de l’Administration Agricole Délocalisée dans la région du Béré
Jeudi 07 novembre 2013. Séguéla et Mankono. Le ministre de l`Agriculture, Coulibaly Sagafowa préside la cérémonie marquant la célébration de la 2ème Journée de l’Administration Agricole Délocalisée. Ph: Coulibaly Sangafowa.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Monsieur le Préfet de Région,
Messieurs les Préfets et Sous-préfets de la Région du Béré,
Son Excellence Monsieur le Chef de mission de la Délégation de la Commission de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire,
Monsieur l’Ordonnateur National Suppléant de la Cellule de Coordination de la Coopération Côte d’Ivoire Union Européenne,
Monsieur le Président de l’INTERCOTON,
Monsieur le Président de l’Association des Sociétés Cotonnière de Côte d’Ivoire (APROCOT-CI),
Monsieur le Président de l’Association des Faîtières de Coopératives de la Filière Coton (AFFICOT-CI),
Messieurs les Directeurs Centraux et Généraux de l’Administration,
Messieurs les Directeurs Généraux des sociétés cotonnières,
Mesdames et Messieurs les Elus,
Honorables Chefs Traditionnels,
Chers amis de la presse,
Chers braves producteurs ;
Honorables Invités,
Mesdames et Messieurs,
C’est un réel plaisir de me retrouver parmi vous, à l’occasion des deuxièmes Journées de l’Administration Agricole Délocalisées de l’Agriculture. Je suis d’autant plus heureux que je vois que nos braves producteurs de coton, d’anacarde, de riz, de maïs, de mangue, de maraîchers, et j’en passe, sont venus nombreux à cette première étape des deuxièmes Journées de l’Administration Agricole Décentralisées.
Ces journées, nous les avons instituées pour vous. Nous les avons instituées pour venir vous rencontrer sur le terrain, là où vous travaillez, pour vous écouter et aussi pour vous dire ce que l’Etat fait pour vous. Ce que le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, fait pour vous.
Mesdames et Messieurs,
Chers parents producteurs,
Souvenez-vous que dès sa prise de fonction, le Président de la République a promis d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs, créateur de la richesse de notre pays, en faisant en sorte qu’ils puissent percevoir au moins 60% du prix de vente de leurs produits sur le marché international. C’est pour tenir cette promesse qu’il nous a demandé d’engager les réformes dans le secteur agricole. C’est également pour cela qu’il a accru la richesse dans le secteur agricole, en réinvestissant dans ce secteur à travers le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA).
Ce programme va permettre de mobiliser plus de 2040 milliards de F CFA d’ici à 2016, au profit du secteur agricole.
Le PNIA permettra de créer des emplois pour 2,4 millions de personnes et de sortir définitivement 6 millions de personnes de la faim et de la pauvreté.
A ce jour, le point de la mise en œuvre du PNIA, en termes de ressources financières effectivement disponibles, se présente comme suit :
- Projets en cours d’exécution avant 2013 : 229,137 milliards F CFA ;

- Projets formulés en 2013 : 511,349 milliards F CFA dont
o 277,5 milliards F CFA avec les Partenaires Techniques et Financiers ;
o 233,849 milliards de F CFA avec le secteur Privé ;

- Etudes financées par l’Etat en 2013 : 4,347 milliards de F CFA dont
o Etudes de faisabilité : 2,54 milliards FCFA ;
o Etudes stratégiques : 1,807 milliards de F CFA.
Ainsi, sur la première année de mise en œuvre du PNIA, le montant des ressources financières rendues disponibles pour l’exécution des projets et études s’élève à 744,835 milliards de F CFA.
Ces projets sont repartis sur tout le territoire national et aujourd’hui, ici à Mankono, nous allons procéder au lancement officiel de l’un d’entre eux. Il s’agit du projet d’Externalisation du Conseil Agricole dans la Filière Cotonnière, que viens de vous présenter le FIRCA.
Mesdames et Messieurs,
Ce projet d’externalisation du conseil agricole dans la filière cotonnière vient au bon moment, au moment où nous venons de mettre en place le Conseil Coton-Anacarde. Comme dans le cas de la filière café-cacao, cette structure unique qui va encadrer la production, la transformation et la commercialisation du coton et de l’anacarde, permettra de garantir aux producteurs au moins 60% du prix du marché international.
Le Conseil Coton-Anacarde devra également œuvrer pour doubler la production de coton graine pour la porter à 600 000 tonnes en 2016. C’est en cela que je me réjouis de ce nouveau projet que nous lançons aujourd’hui. Ce projet va en effet directement contribuer à l’améliorer de la productivité des exploitations comme vient de le montrer le FIRCA lors de sa présentation.
Mesdames et Messieurs,
Chers parents producteurs,
Ce projet a été financé grâce à une contribution financière de l’Union Européenne. Je voudrais, au nom Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara et du Gouvernement, traduire toute la reconnaissance du peuple ivoirien, et particulièrement des producteurs de coton, pour toutes les actions de l’Union Européenne en leur faveur. Je ne doute pas un seul instant qu’elle restera à nos côté dans la mise en œuvre de la réforme des Filière Coton et Anacarde afin d’apporter un mieux-être à vous tous, qui travaillez si durement.
Je voudrais également rendre hommage à un fils de la région, Monsieur Abou Dosso, Ordonnateur National Suppléant du FED. Son implication soutenue dans toutes les étapes de préparation des projets inscrits dans le cadre de la coopération Côte d’Ivoire-Union Européenne est exemplaire. Je vous dis merci pour votre collaboration harmonieuse avec les services de mon ministère. Je voudrais pouvoir compter sur vous, pour tous les dossiers en cours d’instruction dans vos services, avec la ferme conviction que vous réussirez à les faire aboutir. Chers parents de Mankono, vous pouvez être fiers de votre fils.
A Monsieur le Président d’INTERCOTON, il m’est agréable de rappeler votre engagement pour la Filière Coton. Cet engagement se traduit par tous ces projets qui sont financés au profit des producteurs de Coton. Je vous félicite, et avec vous toutes les familles de l’INTERCOTON, pour votre participation active à la conception de ce projet.
Je voudrais, enfin me réjouir du choix du FIRCA comme maître d’ouvrage délégué pour le compte de la Filière Coton. Comme pour le projet WAAPP financé par la Banque Mondiale et le projet d’Appui à la Recherche Cotonnière axée sur le revenu cofinancé par l’Union Européenne et la République de Côte d’Ivoire, le Ministère vous fait encore confiance pour gérer à bien les ressources et les activités de cet important projet, en tant qu’agence d’exécution fiduciaire et technique.
Chers parents producteurs, je vous remercie tous pour avoir effectué nombreux le déplacement. J’aurai l’occasion d’échanger avec vous toute à l’heure sur des sujets que vous voudriez bien abordés avec moi.
D’ici là, je souhaite un plein succès au projet d’Externalisation du Conseil Agricole dans la Filière Coton. Je compte sur tous les partenaires techniques et financiers, les producteurs de coton et toutes les structures impliquées dans la mise en œuvre du projet pour mener à bien toutes les activités prévues dans le cadre de ce projet.
Je vous remercie.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires