Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

1ère session du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA : le discours du président Henri Konan Bédié
Publié le mercredi 13 novembre 2013  |  Partis Politiques


PDCI-RDA:
© Partis Politiques par DR
PDCI-RDA: 1ère session du secrétariat exécutif en présence du président Bédié
Mardi 12 novembre 2013. Abidjan. Le Secrétariat exécutif du PDCI-RDA avec à sa tête Maurice Kacou Guikahué a tenu sa première session en présence du président Henri Konan Bédié (Photo).



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Mesdames et Messieurs les Membres du Secrétariat Exécutif,
Mesdames et Messieurs,

Nous tenons ce jour, la toute première réunion du Secrétariat Exécutif qui, conformément aux résolutions du XIIème Congrès, a remplacé le Secrétariat général qui a fonctionné jusque- là.
Je voudrais, une fois encore, remercier et féliciter l’équipe du Ministre Niamien Ngoran qui a piloté les travaux du Comité ad hoc de préparation du Congrès, de même que le bureau du XIIème Congrès. Grace à l’engagement, l’intelligence, au courage et à l’abnégation de toutes les personnalités engagées dans cette organisation, ce congrès qui était considéré au départ comme le congrès de tous les dangers, a connu un énorme succès. Il a pu ainsi donner des leçons de démocratie à l’intérieur d’un parti politique, non seulement aux militants de notre parti, mais aussi à la Côte d’Ivoire et même à l’extérieur du pays.
L’aboutissement de cet immense travail est naturellement la mise en place du Secrétariat Exécutif dont la première réunion se tient cet après-midi. Cela signifie naturellement que le relais passe désormais entre les mains de ce Secrétariat qui prend désormais l’entière responsabilité du fonctionnement et de la gestion du PDCI-RDA.
Je suis convaincu que chacun d’entre vous, autour de cette table est conscient de l’immensité de la tâche à accomplir car il s’agit, individuellement comme collectivement, de mettre en chantier et de réaliser, les différentes résolutions du Congrès.
Ainsi, à titre individuel, la décision no 13-10/MC/0 01 du 14 octobre 2013 a donné à chacun de vous des indications sur la nature des charges qui lui incombent désormais : on sait ainsi, que si l’un d’entre vous s’occupe des affaires sociales, l’autre se chargera de tout ce qui concerne les sections et les délégations départementales et communales. Si l’ un autre d’entre vous s’occupe des relations extérieures du parti, un autre est chargé de l’action gouvernementale, etc.
Si chacun de vous dépend directement du Président du parti que je suis et lui rend compte régulièrement de ce qu’il fait, il y a un minimum de coordination qui est assurée, par celui parmi vous qui sera désigné pour répondre aux préoccupations du moment.
Il conviendra d’ailleurs et ce rapidement, qu’une charte fonctionnelle soit établie dans laquelle pourraient être définies les directives, les méthodes de travail et le mode de fonctionnement du Secrétariat Exécutif.
Vous comprenez que, à l’image d’un gouvernement, il y a ‘’un premier ministre ‘’ dont la tâche consistera, à intervenir au nom de l’ensemble, ce qui suppose que vous acceptiez de travailler en symbiose, les uns avec les autres. J’attends par conséquent, de tous et de chacun de vous, une collaboration franche et sincère, le succès de l’un étant le succès de tous.
Votre nombre, relativement réduit, vous permet de vous retrouver rapidement et d’être en tout temps, à l’écoute des militants. De même, vos compétences respectives et vos expériences me permettent de croire que vous saurez mériter la confiance que j’ai mise en vous et que l’espoir des militants ne sera pas déçu.
Collectivement, il y a des urgences qui doivent être satisfaites dans les meilleurs délais.
La toute première va consister en la mise en place définitive des instances du Parti. La publication, le 18 octobre 2013 des membres des instances quelques jours après le congre, a donné lieu à beaucoup de réclamations. S’il est vrai que des cas méritent d’être revus, il est bon de comprendre qu’il était difficile de réduire de moitié une instance sans grincements de dents. Des réglages doivent donc être menés, avec célérité et avec justice et justesse.
Après le Bureau politique et le Conseil des Sages, il faudra penser à la mise en place des autres organes.
A cet effet, je compte sur le responsable des finances pour relancer les membres des instances qui ne sont pas à jour de leur cotisation. Leur maintien est à ce prix.
Il y également, à la charge des membres du Secrétariat exécutif , la finalisation des Statuts modifiés et leur publication pour être accessibles aux militants ; la nomination à proposer au Président, des membres et des bureaux des Commissions techniques nationales ; la cooptation et la mise en place des membres du Grand Conseil régional, qui doit accueillir, par délégation départementale ou communal, une cinquantaine de membres qui constitue , avec le délégué départemental ou communal, l’organe politique au niveau local. Il s’agit d’un organe important pour l’avenir de notre organisation et ce pour l’avenir.
Dans les jours qui viennent, je vous demande de vous atteler à la mise en place des structures pour assurer, le fonctionnement du PDCI-RDA nouveau tel que voulu par le XIIème Congrès de notre grand parti.
Je vous remercie de votre attention.

Henri Konan Bédié
Président du PDCI RDA



 Articles associés

 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires