Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Le Pdci et le Fpi se disputent la Une des journaux ivoiriens
Publié le mercredi 13 novembre 2013  |  APA




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-parti unique) et le Front populaire ivoirien (Fpi, parti de Laurent Gbagbo), se disputent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus mercredi sur l’ensemble du territoire national.

Fraternité Matin, journal à capitaux publics annonce la nomination prochaine du responsable du Secrétariat exécutif au Pdci-Rda. Le quotidien pro-gouvernemental titre à cet effet, « Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, un responsable bientôt connu ».

Le Jour Plus, fait observer que le siège du parti a été « fermé », relevant les « nouvelles conditions pour être au bureau politique », l'une des instances importantes du parti.

A propos de la fermeture du siège de l'ex-parti unique, le Nouveau Réveil, (très au fait de cette situation), précise que le siège du parti d'Houphouët-Boigny est « provisoirement fermé ». Le confrère souligne les consignes fermes et les conseils sages du Président Bédié à son « gouvernement », au cours de la première réunion du Secrétariat exécutif de cette formation politique.

Le quotidien l'Expression intéressé par la question, écrit : « Bédié tape du poing sur la table ». Le journal annonce de « grands chamboulements » au sein de ce parti. Notre Voie planche sur la visite du Président du Fpi, Pascal Affi N'guessan à l'Ouest du pays. Le confrère rapporte que « les populations locales exigent le retour de Gbagbo » (l'ex-Président ivoirien).

Le quotidien Aujourd'hui fait noter qu'Affi N'guessan invite ses militants à ne plus avoir peur. « Sortez et faites vos réunions, il n'y aura rien », leur a-t-il lancé pour les galvaniser. Ce journal mentionne que la « Russie soutient ouvertement Gbagbo face à la Cour pénale internationale (Cpi) ».

Le Temps évoque la « possibilité de libération sous conditions » de Laurent Gbagbo, et révèle que des pays sont prêts à l'accueillir. Le confrère recommande aux partisans de « maintenir la flamme de la résistance ».

A ce niveau, Soir Info rapporte que selon le porte-parole de la CPI, le « greffe a déposé le nom d'un pays » pour accueillir l'ancien Chef de l'Etat ivoirien.

L'Inter signale « des tirs nourris entendus à Gagnoa » (Centre-Ouest du pays). « La peur gagne les populations », constate ce journal avant de faire remarquer que les Frci (Forces républicaines de Côte d'Ivoire, armée nationale) s'estiment « prêtes » à affronter toute éventualité.

JBK/ls/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires