Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Eligibilité au MCC : La Côte d’Ivoire a enregistré des résultats « encourageants » (Duncan)
Publié le mercredi 13 novembre 2013  |  AIP
Investissement
© Abidjan.net par Atapointe (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Investissement en Côte d`Ivoire: Le premier ministre Daniel Kablan Duncan valide les reformes doing business 2013-2014
Lundi 11 novembre 2013. Abidjan. Dans le cadre de l`accroissement des investissements en Côte d`Ivoire, le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan participe à l`atelier de validation de l`agenda des projets de reformes pour l`amélioration de l`environnement des affaires en 2014, focus doing business 2015.
Comment




Abidjan – Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a salué les résultats encourageants enregistrés par la Côte d’Ivoire pour l’éligibilité au Millénium challenge corporation (MCC).
Le MCC a publié le 23 novembre 2013 les fiches de performances (scorecards) des pays candidats à l’éligibilité pour l’année 2013 qui a révélé que la Côte d’Ivoire est passée de cinq indicateurs au vert en 2012 à neuf indicateurs satisfaisants en 2013 y compris l’indicateur obligatoire et éliminatoire relatif au « contrôle de la corruption » sur un total de 12 indicateurs ciblés par le comité national MCC.
« Ces résultats obtenus par notre pays sont très encourageants et donnent un aperçu saisissant de l’ampleur et de l’étendue des actions engagées par le gouvernement afin d’améliorer chaque jour un peu plus, le bien-être de nos braves populations », a déclaré, mercredi, le chef du gouvernement ivoirien à l’ouverture de la réunion du comité national de l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au MCC.
Ces performances franchis par la Côte d’Ivoire dans le cadre du Programme MCC interviennent, après les résultats remarquables obtenus dans le cadre du rapport Doing Business 2014 classant la Côte d’Ivoire est classée parmi les dix pays ayant fait les plus grandes réformes dans le monde.
Les indicateurs auxquels la Côte d’Ivoire a satisfait touchent plusieurs domaines notamment l’inflation, la politique commerciale, le genre dans l’économie, la création d’entreprises, le taux de vaccination, la santé de l’enfant, les dépenses publiques au niveau du cycle primaire, la protection des ressources naturelles et le contrôle de la corruption.
« Ces résultats encourageants nous inclinent, non pas à dormir sur nos lauriers, mais surtout à poursuivre nos efforts, car notre objectif prioritaire et final demeure l’éligibilité totale de la Côte d’Ivoire au MCC », a-t-il souhaité.
Toutes ces performances encourageantes sont la résultante de plusieurs facteurs, selon Daniel Kablan Duncan, à savoir l’impulsion et le leadership du Président de la République au plan politique, économique que social.
Mais aussi, les importantes réformes et actions de terrains entreprises par le gouvernement, le dialogue permanent et constant avec les autorités américaines afin de communiquer au mieux sur les reformes entreprises et la constance du travail de suivi et de veille du Comité National MCC.
Les efforts, pour l’année 2014, a précisé le chef du gouvernement ivoirien, seront orientés vers le maintien au vert des neuf (9) critères jugés satisfaisants et d’autre part, vers la mise en œuvre progressive mais rapide des actions nécessaires pour satisfaire les dix autres indicateurs restés au rouge.
Il s’agit entre autres de la liberté d’information, des droits politiques, des libertés civiles, de la politique fiscale et de l’accès au crédit.
le MCC est un organisme gouvernemental américain conçu pour réduire la pauvreté de part le monde, à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. Pour en bénéficier, les pays doivent répondre aux normes internationales de bonne gouvernance en investissant dans les populations (développement humain), en créant les conditions d’accès aux marchés et en améliorant l’environnement des affaires.
L’accès de la Côte d’Ivoire au Programme du MCC générerait environ 500 milliards de FCFA.

(Aip)
Kkf/tm
Commentaires


Comment