Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

La BAD lance une consultation en ligne sur sa nouvelle stratégie de gouvernance
Publié le lundi 18 novembre 2013  |  AIP




 Vos outils




Abidjan - La Banque africaine de développement (BAD) a lancé une consultation sur Internet relative à sa nouvelle stratégie de gouvernance pour 2014-2018, destinée à recueillir les commentaires de toutes les parties prenantes sur leurs attentes liées aux prochaines interventions de la Banque en matière de gouvernance, indique un communiqué de l’Organisation de la presse africaine (APO) publié le 12 novembre.

« La vision de la BAD est celle d’une Afrique administrée par des gouvernements transparents, responsables et compétents, dotée d’institutions fortes capables de stimuler une croissance inclusive et durable », a déclaré, en lançant la consultation sur Internet, Lobé Ndoumbe, directeur de la Gouvernance et des réformes économiques et financières.

La nouvelle stratégie de gouvernance du Groupe de la BAD fonde sur la stratégie de l’institution pour la période 2013-2022, "Au centre de la transformation de l’Afrique", dans laquelle la gouvernance et la responsabilisation figurent parmi les priorités fondamentales, intégrées dans toutes les opérations de la Banque.

À travers sa consultation sur Internet, la BAD vise à informer toutes les parties prenantes sur son cadre stratégique de gouvernance proposé pour la période 2014-2018 et à recueillir leur vision de ce que devraient être ses futures interventions en matière de gouvernance.

Le Cadre stratégique et plan d'action pour la gouvernance 2014-2018 (GAP II) de la BAD s’articule autour de trois objectifs, à savoir renforcer la capacité des États à assurer une utilisation transparente et responsable des ressources publiques et la capacité des citoyens à demander des comptes à leurs gouvernements.

Il entend aussi améliorer les résultats dans les secteurs économiques et donner aux citoyens plus de moyens pour assurer le suivi de ces résultats, et également à promouvoir un environnement des affaires qui favorise la transformation économique de l’Afrique, la création d’emplois et l’intégration financière.

« La lutte contre la corruption aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé prévaudra dans toutes les opérations de la BAD », précise le communiqué. Le travail de la BAD en matière de gouvernance consolidera les acquis des « Orientations stratégiques et plan d'action pour la gouvernance 2008-2012 » (GAP I).

Le GAP II permettra d'approfondir le soutien de la BAD à la gestion des finances publiques et de l'environnement des affaires. Il permettra également d'augmenter son appui à la gouvernance de secteurs clés tels que la gestion des ressources naturelles et des infrastructures. Par ailleurs, la BAD approfondira, sur la période 2014-2018, ses travaux de diagnostic pour renforcer l’activité de dialogue et de conseil sur les politiques. Elle accordera également une attention particulière aux indicateurs de résultats.

cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires