Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Région

Korhogo : Des producteurs de coton refusent la vente de leur usine et souhaitent l’implication de l’Etat
Publié le lundi 18 novembre 2013  |  AIP


2ème
© Ministères par DR
2ème Journée de l’Administration Agricole Délocalisée dans la région du Béré
Jeudi 07 novembre 2013. Séguéla et Mankono. Le ministre de l`Agriculture, Coulibaly Sagafowa préside la cérémonie marquant la célébration de la 2ème Journée de l’Administration Agricole Délocalisée. Ph: Coulibaly Sangafowa.


 Vos outils




Les producteurs de coton de l’usine SICOSA-SA s’opposent à la vente de cette usine et demandent l’implication de l’Etat, en particulier du Président Alassane Ouattara, dans la gestion de cette entreprise qui emploie plus de 200 Ivoiriens.

Lors d’une conférence de presse tenue samedi, le porte-parole des producteurs de coton, Yéo Moulaye, a exprimé leur désaccord total pour la vente aux enchères de l’usine prévue le 23 novembre, à cause d’une dette de 2,5 milliards FCFA qui a été favorisée par les crises militaires et politiques dans le pays.

M. Yéo a ajouté que la dette initiale de huit milliards FCFA a été remboursée à hauteur de 5,5 milliards jusqu’en 2008. Il ne reste donc que 2,5 milliards à payer. Avec la crise postélectorale, la situation de l’usine s’est aggravée et la banque a fait une saisie de l’usine, le 11 février 2013. Il a été demandé aux responsables de payer la somme de quatre milliards (avec les intérêts bancaires) au lieu de 2,5 milliards.

Le président du conseil d’administration de l’usine SICOSA-SA, Coulibaly Be, a demandé pardon au président de la République, Alassane Ouattara, et au ministre d’Etat Amadou Gon Coulibaly, pour qu’ils les aident à résoudre cette crise.

Toutefois, il a souligné qu’une cotisation par paysan ou par tonne de coton produit a été décidée par les producteurs, pour rembourser cette dette avec l’appui également de l’Etat, si possible.

L’usine SICOSA-SA de coton a été créée en 2002, grâce à une dette de huit milliards FCFA contractée avec la BIAO et la BNP PARIBAS. En février dernier, il y a eu une saisie vente de l’usine. Le 16 octobre, l’usine a été vendue aux enchères au promoteur de l’usine Utexi, Konaté Vassiriki .

Suite à l’incapacité de ce dernier à honorer ses engagements, c’est-à-dire à verser 1, 980 milliard représentant l’objet de l’enchère, la banque a décidé de faire une autre vente le 23 novembre.

Profitant de l’occasion, les producteurs de coton, membres de l’Union régionale des entreprises coopératives des Savanes de Côte d’Ivoire (URECOS-CI) ont rappelé la promesse du chef de l’Etat faite le 7 juillet à M’Bengué, lors de sa visite d’Etat où, il avait promis de payer les arriérés des producteurs de l’URESCOS-CI d’un montant de plus d’un milliard et demi.

apk/kkp/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires