Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

Remise
© Primature par DR

Audience
© Primature par DR



 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Discours du premier ministre Daniel Kablan Duncan à l’occasion de la remise du document "Diaspora for Growth - Cepici"
Publié le mercredi 20 novembre 2013  |  Primature


Remise
© Primature par DR
Remise du document "Diaspora for Growth - Cepici" au Premier Ministre Daniel Kablan Duncan
Mardi 19 novembre 2013


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

• Monsieur le Ministre de l’Intégration Africaine et des ivoiriens de l’Extérieur ;
• Monsieur le Directeur Général du CEPICI ;
• Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet du Premier Ministre ;
• Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de Services ;
• Mesdames et Messieurs,

• Mesdames et Messieurs,

La remise officielle, ce jour, des actes du forum « DIASPORA FOR GROWTH », six mois seulement après la tenue, à Paris, de cet important rendez-vous, m’offre l’agréable occasion de renouveler mes remerciements aux initiateurs de ce projet, Monsieur le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur et Monsieur le Directeur Général du CEPICI.

Je voudrais saluer, de façon particulière, leurs efforts soutenus en faveur d’une plus grande implication de la diaspora ivoirienne dans l’exaltante œuvre de reconstruction nationale et conformément aux orientations très claires données dans ce sens par le Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara.

Je note avec satisfaction la disponibilité de nos compatriotes de la diaspora, à être des agents économiques pleinement engagés à participer à l’évolution de l’économie de leur pays d’origine. Ce faisant, ils ont compris qu’ils demeurent un maillon essentiel dont la vocation naturelle est de devenir une force stratégique de veille et de propositions auprès du Gouvernement.

Il me plait de souligner, de nouveau, que le Gouvernement s’est engagé à travers d’importantes réformes structurelles et sectorielles à transformer profondément l’économie nationale dans le sens d’une plus grande compétitivité. A cet égard, le CEPICI est appelé à jouer un rôle prépondérant dans la mise en œuvre des politiques de promotion économique tant au plan national qu’international.
La Côte d’Ivoire, ayant fait depuis toujours, le choix du libéralisme économique, place le secteur privé au cœur de sa politique de développement.

Dans ce cadre, l’action du Gouvernement vise à encourager l’initiative privée tant intérieure qu’extérieure.

Il nous faut donc trouver ensemble les mécanismes de capitalisation des énormes capacités de mobilisation économique, financière et humaine de la diaspora, à travers un accompagnement institutionnel de l’Etat qui leur est d’ores et déjà acquis.

Grâce à un tel processus participatif, visant également à sécuriser et mieux rentabiliser et orienter l’épargne de nos compatriotes de la diaspora, pour la mettre au service des investissements productifs, rentables et générateurs d’emplois, nous parviendrons à créer tous ensemble, les conditions idoines d’un développement sans exclusive de notre pays.

Je reste donc persuadé, pour ma part, que les recommandations pertinentes contenues dans le présent rapport trouveront toute l’attention requise.

En ce qui concerne le Gouvernement, je puis vous assurer qu’il reste toujours déterminé à tout mettre en œuvre pour favoriser une participation plus accrue de la diaspora ivoirienne à l’effort de construction nationale par le biais de projets individuels et collectifs.

Car, nous croyons profondément que la diaspora constitue une composante importante du capital humain national. Aussi, convient-il de créer les conditions de valorisation de ce potentiel pour une meilleure contribution au développement de la Côte d’Ivoire.

C’est le fondement de la grande vision de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République qui veut faire de la Côte d’Ivoire « un pays émergent à l’horizon 2020 », et qui met l’homme et tout l’homme au centre de son projet politique, avec la ferme conviction comme le dit l’adage qu’« il n’est de richesse que d’hommes ».

• Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais, à présent, féliciter et encourager le Directeur Général du CEPICI pour les succès engrangés lors des nombreuses missions de promotion économique de notre pays auprès des investisseurs étrangers, depuis un peu plus d’un an. Nous sommes convaincus que ces nombreux contacts noués ici et ailleurs, prendront une part active et significative au succès du prochain forum « investir en Côte d’Ivoire 2014 » prévu pour se tenir du 29 janvier au 1er février 2014 à Abidjan.
Cette plate-forme internationale axée autour du thème « quel secteur privé pour une intégration régionale plus réussie » représente pour le Gouvernement un défi majeur, notamment en ce qui concerne la mobilisation de la diaspora ivoirienne à travers le monde pour une participation significative à ce forum.

Avant de clore mon propos, je voudrais remercier à nouveau tous ceux qui, à des niveaux divers, ont contribué au succès du forum dont les actes nous sont remis ce soir.

A l’attention de nos compatriotes de la diaspora, je voudrais demander au Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, de bien vouloir leur transmettre notre amitié et notre fraternité en les assurant de ce que la Côte d’Ivoire, notre bien commun, tend la main à tous ses enfants en vue de participer, chacun selon ses moyens à l’œuvre de construction nationale.

Je vous remercie de votre aimable attention

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires