Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4209 du 6/12/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Man / bceao : démarrage des travaux de reconstruction de l’agence
Publié le vendredi 6 decembre 2013  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




17 mois. C’est le délai imparti pour l’achèvement des travaux de reconstruction de la nouvelle agence de la Bceao à Man et dont le lancement a eu lieu hier par le directeur national de la Bceao, Jean-Baptiste Aman Ayayé, accompagné des autorités préfectorales de la ville. Ainsi que des entreprises prestataires au nombre de sept qui ont été retenues pour l’ouvrage. Selon Aman Ayayé, la réouverture concerne les trois agences du pays. A savoir : Bouaké, Korhogo et Man qui ont été pillées et saccagées durant la crise. « Nous sommes ici aujourd’hui pour ouvrir le chantier de Man avec tous les prestataires impliqués dans la reconstruction de l’ouvrage. Ensemble, nous avons traité de tous les problèmes transversaux liés aux travaux pour un bon déroulement du chantier», a-t-il expliqué. Selon lui, le délai imparti pour les travaux de reconstruction est de 17 mois. « Nous avons insisté auprès des prestataires sur le respect de cette date. Nous avons vu que les entreprises sont motivées pour réaliser ce travail. Par conséquent, nous sommes confiants quant au respect du délai », a-t-il affiché. La nouvelle agence sera bâtie sur un nouveau site de 1,7 ha. Selon lui, le choix d’un nouveau site répond aux nouvelles ambitions de la banque. « Le site actuel est plus grand. Cela démontre ce que nous voulons faire. C’est une autre génération d’agence », souligne-t-il. Pour le directeur national de la Bceao, la réouverture de l’agence va procurer des emplois et l’émergence économique de la région. « Cette région a beaucoup de potentiel. Pour valoriser tous ce potentiel, il faut que le système bancaire soit pleinement implanté dans la zone. Ce qui va favoriser le financement des activités, l’accès au crédit, l’intermédiation et donc l’émergence économique de la région », a-t-il indiqué.

Rahoul Sainfort, correspondant

Comment

 Commentaires



Comment