Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

La presse ivoirienne se souvient de feu Félix Houphouët Boigny, 20 ans après sa mort
Publié le samedi 7 decembre 2013  |  APA


La
© Autre presse par DR
La presse nationale dans les kiosques à journaux


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - La presse ivoirienne dans sa parution de samedi revient largement sur le 20ème anniversaire de la commémoration du décès du père fondateur de la Côte d’Ivoire indépendante, feu Félix Houphouët Boigny, survenu le 7 décembre 1993.

Fraternité Matin, le journal à capitaux publics, rediffuse sa Une publiée au lendemain de la mort du Président Houphouë-Boigny. « Il y a 20 ans », le quotidien pro-gouvernemental écrivait « le Président Houphouët Boigny s’est éteint, la Côte d’Ivoire est orpheline ».

« 20 ans après sa disparition, Ouattara ressuscite Houphouët », titre Le Patriote qui annonce un hommage de la Nation au fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, à Yamoussoukro ».

Le Nouveau Réveil, révèle que « 20 ans après sa disparition, Houphouët convoque ses enfants à Yamoussoukro ». Le confrère situe les enjeux d’un rendez-vous crucial entre les membres de la coalition au pouvoir (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la Paix, RHDP) à cette occasion dans la capitale politique et administrative ivoirienne.

La Matinale soutient que le président Alassane Ouattara est « le digne héritier » du Président Houphouët. Le journal Abidjan 24 dévoile de son côté « tout ce qui reste de l’héritage d’Houphouët, 20 ans après sa disparition ».

L’Expression qui cite le chef des plantations de Félix Houphouët Boigny donne les raisons pour lesquelles l’ex-Chef de l’Etat ivoirien « a pleuré en 1990 ».

JBK/ls/APA


 Articles associés

 

Comment

 Commentaires



Comment