Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Afrique

L’ancien SG de l’ONU, Kofi Annan, favorable aux interventions françaises en Afrique
Publié le samedi 14 decembre 2013  |  Xinhua


En
© Abidjan.net par Serges T
En visite à Abidjan, Koffi Annan reçu par le Président de l`Assemblée Nationale
Mercredi 9 octobre 2013. Abidjan. l`ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan a echangé avec le Président de l`Assemblée Nationale Guillaume Soro dans le cadre de sa visite de travail en Côte d`Ivoire.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’ancien secrétaire général (SG) des Nations Unies, Kofi Annan, a félicité jeudi la France pour ses deux dernières opérations militaires en Afrique, dont l’une a été lancée en janvier au Mali et l’autre en ce mois de décembre en Centrafrique.

"Je félicite le gouvernement français et le président Hollande d’avoir agi au Mali et en République centrafricaine (RCA)", a déclaré M. Annan, dans une interview accordée conjointement à Radio France Internationale (RFI), TV5 Monde et au journal Le Monde.

"Je suis content que la France se soit engagée. Elle a bien fait d’y aller, parce qu’autrement, il y aurait eu beaucoup de morts", a estimé le diplomate ghanéen, qui a occupé les fonctions de SG de l’ONU de 1997 à 2006. 

"En Centrafrique, on a freiné les choses", a fait remarquer M. Annan, commentant l’opération Sangaris lancée la semaine dernière par l’armée française en RCA, peu après le vote d’une résolution en sa faveur par le Conseil de sécurité de l’ONU.

"Mais il faut que les autres Etats envoient des troupes assez rapidement pour prendre la relève", a-t-il souligné.

La France a déployé au total 1.600 soldats en RCA, avec pour mission d’appuyer la force africaine, la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), qui compte environ 3.600 hommes.

Comment

 Commentaires



Comment