Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Nouvelles dispositions sur les OIA : la filière coton s’y conforme
Publié le vendredi 20 decembre 2013  |  Ministères


Assemblée
© Ministères par DR
Assemblée Générale Extraordinaire constitutive de la nouvelle Interprofession du coton
Les acteurs de la filière coton ont tenu mercredi, à l’hôtel Pullman à Abidjan, l’Assemblée Générale constitutive de leur nouvelle interprofession conformément à l’ordonnance N° 2011-473 du 21 décembre 2011 relative aux organisations interprofessionnelles agricoles (OIA).


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les acteurs de la filière coton ont tenu mercredi, à l’hôtel Pullman à Abidjan, l’Assemblée Générale constitutive de leur nouvelle interprofession conformément à l’ordonnance N° 2011-473 du 21 décembre 2011 relative aux organisations interprofessionnelles agricoles (OIA), ainsi qu’à l’Acte uniforme OHADA et l’arrêté interministériel N° 294 du 20 Août 2013 fixant les conditions de création, de reconnaissance et les modalités de fonctionnement des organisations professionnelles agricoles.
L’Etat de Côte d’Ivoire, dans le souci de dynamiser les filières agricoles, a décidé de renforcer leur gouvernance à travers des interprofessions bien structurées et représentatives. C’est ce qui a motivé, il y a deux ans, l’ordonnance et récemment, l’Arrêté interministériel susmentionnés. Ces textes qui entreront en vigueur le 21 décembre 2013, visent à doter chaque filière agricole d’une interprofession représentative. Ces OIA doivent compter en leur sein tous les acteurs de la chaine de valeur du secteur avec des exigences de représentativité. Entre autres, le collège des producteurs doit compter au moins 60% des administrateurs qui siègent au Conseil d’Administration de l’organisation.
La nouvelle interprofession du coton créée garde certes, la dénomination INTERCOTON comme l’ancienne, mais désormais elle intègre en son sein, en plus du collège des producteurs et des égreneurs, celui des acteurs de la 2ème et 3ème transformation représentée par les triturateurs de la graine de coton et les filateurs. C’est le producteur TUO Lacina qui a été élu Président du Conseil d’Administration de l’interprofession pour les trois prochaines années.
N’GOLO Diarrassouba, Conseiller Technique, représentant du ministre de l’Agriculture, a félicité la filière coton, une des toutes premières à se conformer aux nouvelles dispositions sur les OIA.

Service Communication

Comment

 Commentaires



Comment