Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2999 du 2/1/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Candidature unique de Ouattara / Après sa rencontre avec le G25 Anaky fait une mise au point :‘’Les partis politiques ont pour vocation d’être partie prenante aux élections générales…’’
Publié le jeudi 2 janvier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan


Anaky
© Autre presse par DR
Anaky Kobenan Innocent président du MFA (mouvement des forces d’avenir)


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le 21 décembre 2013, une délégation des députés connus sous l’appellation G25 et favorables à une candidature unique d’Alassane Ouattara a été reçue par Innocent Anaky Kobéna, président statutaire du Mouvement des forces d’avenir (Mfa). Il avait loué l’initiative de ce mouvement se disant même favorable à l’idée ‘’si cela peut réconcilier les ivoiriens’’. Pour lever toute équivoque sur la vraie position du Mfa à propos de cette candidature unique, le secrétariat général a produit le communiqué ci-après le lundi 30 décembre 2013

Depuis la séance d’échanges des parlementaires du groupe G25 avec la Direction du Parti, sous l’Autorité du Président ANAKY Kobena, des déclarations sont régulièrement produites dans la presse par des personnes se réclamant du MFA, à propos de l’engagement des quatre partis membres du RHDP, à savoir : le PDCI, le RDR l’UDPCI et le MFA, à proposer le Président de la République comme candidat unique de l’Alliance politique dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2015.

Loin d’en rejeter le principe, le MFA avait invité les Parlementaires du G25 à s’investir plus avant en œuvrant à contribuer à faire revivre le RHDP dans son esprit et son fonctionnement des années de lutte de 2005 à 2010, et, pourquoi pas, à hâter la constitution du ‘Grand Parti Houphouëtiste Unifié’ qui devrait être l’un de ses aboutissements.
S’il est vrai que le Président Alassane Ouattara a fait cette proposition depuis la France, et lors des dernières visites d’Etat dans les régions du Gbèkè et du Bélier, Il est à noter qu’à ce jour, aucune rencontre officielle n’a eu lieu aux niveaux des instances du RHDP, Directoire ou Présidium, pour débattre de cette question.

Il convient en outre de rappeler qu’en plus de leurs missions permanentes d’éducation civique et politique des populations, les partis politiques ont pour vocation d’être partie prenante aux élections générales pour la promotion de leur projet de société et l’élection présidentielle, en particulier, constitue une étape phare de leur activité et existence. C’est ce qui justifie que ce soit le congrès, la plus haute instance de représentativité, qui décide de la ligne à suivre. Il n’ya pas aujourd’hui lieu de déroger à cette règle cardinale en démocratie. Et c’est donc le lieu d’appeler les militants au calme, à la retenue et à s’investir entièrement dans la préparation du deuxième congrès ordinaire du Parti prévu pour début février 2014.

Le Secrétariat Général

Comment

 Commentaires



Comment