Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Gestion des ressources de l’Etat: La direction générale du budget et des finances annonce des actions d’envergure
Publié le jeudi 2 janvier 2014  |  Ministères


Ressources
© Ministères par DR
Ressources de l`Etat: le Directeur Général du Budget et des Finances anime un point de presse
Lundi 30 décembre 2013. Abidjan. le directeur général du budget et des finances, Traoré Seydou a animé une conférence de presse pour présenter les différentes recommandations en vue de la remobilisation des contrôleurs


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La direction générale du budget et des finances a entrepris une action de sensibilisation des contrôleurs financiers et contrôleurs budgétaires. Traoré Seydou Directeur Général du Budget et des Finances, donne le ton de cette opération lors d’un point de presse le 30 décembre dernier au 22ème étage de la Tour F de la Cité Financière au Plateau.


- Madame et Monsieur les Directeurs Généraux Adjoints ;
- Madame et Messieurs les Directeurs centraux ;
- Chers collaborateurs ;
- Mesdames et messieurs.


Mesdames et Messieurs les représentants des différents organes de la Presse écrite,
Avant tout propos, au nom de mes plus proches collaborateurs et de l’ensemble du personnel de la Direction Générale du Budget et des Finances, je vous prie de recevoir mes vives et chaleureuses salutations.

Je voudrais également saluer la promptitude avec laquelle vous avez répondu à notre invitation. En votre qualité de spécialistes du traitement des informations à caractère économique et financière, je vous invite à faire bon écho des actions que nous menons sous la haute direction de Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget et sous l’impulsion de Monsieur Abdourahmane CISSE, Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget, pour rendre de plus en plus performante la gestion des finances publiques, conformément à la vision stratégique de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays émergents à l’horizon 2020.

Chers amis de la Presse,
au moment où le Parlement vient de voter le budget 2014 qui va mobiliser les énergies et surtout l’attention de la Direction Générale du Budget et des Finances quant à sa bonne exécution, sur instructions de Monsieur le Ministre chargé du Budget, nous avons entrepris de sensibiliser les Contrôleurs Financiers et les Contrôleurs Budgétaires pour une plus grande efficacité dans l’exercice de leur fonction, en vue d’accompagner les efforts du Gouvernement dans sa quête permanente d’une meilleure utilisation des ressources de l’Etat en faveur du bien être des populations.




Nous avons donc organisé trois(3) rencontres, dont deux(2) à Abidjan et une(1) à Yamoussoukro avec la participation des deux Directeurs Généraux Adjoints, de l’Inspecteur Auditeur Général, du Directeur du Contrôle Financier, du Directeur Contrôle Budgétaire et du Directeur de la Formation, de la Documentation et de la Communication :

- La première qui s’est tenue le lundi, 23 décembre 2013 au 20ème étage de l’immeuble de la Tour F de la Cité Financière, concernait les 32 Contrôleurs Financiers d’Abidjan et banlieue.

- La seconde a eu lieu le jeudi, 26 décembre 2013 à la Rotonde de la Cité Financière à Abidjan avec les 85 Contrôleurs Budgétaires auprès des Etablissements Publics Nationaux.

- Quant à la troisième rencontre, elle a eu pour cadre l’Hôtel Président de Yamoussoukro où nous avons échangé avec les 19 Contrôleurs Financiers exerçant en Régions.

Ces rencontres ont permis de livrer un message de remobilisation des contrôleurs afin qu’ils fassent preuve d’une plus grande responsabilité dans l’exercice de leur fonction, en appliquant strictement les textes, et en étant plus rigoureux dans le contrôle du service fait. Le contrôle étant une fonction noble, il ne peut s’exercer qu’avec intégrité, probité et dignité.

Ces rencontres nous ont permis également de relever quelques points de faiblesse du contrôle et de faire les recommandations suivantes :

- Se référer systématiquement aux textes en vigueur :
Le Contrôleur devra maîtriser les textes régissant la fonction du contrôle (loi – décrets – arrêtés et instructions).

- Privilégier le rôle de conseiller et faire preuve de courtoisie :
Le Contrôleur est chargé d’assurer le contrôle a priori notamment la régularité de la dépense et la réalité du service fait. Au-delà de cette fonction, il est le Conseiller en matière des procédures budgétaires, de l’ensemble des acteurs de la dépense publique.

- Faire preuve de probité, d’intégrité et de dignité dans le cadre de la mission de Contrôle :
Le contrôleur doit savoir rester digne et avoir une honnêteté à toute épreuve.

- Respecter les délais de traitement des dossiers :
Le Contrôleur doit respecter les délais de traitement des dossiers. Il dispose de 8 jours maximum pour viser la dépense. Pour se faire, il doit faire preuve de diligence afin que les dossiers soient traités avec célérité.

- Faire preuve de rigueur dans le cadre de la mission de Contrôle :
Le Contrôleur doit faire preuve de rigueur dans l’exercice de ses fonctions en veillant à la stricte application des textes et en étant attentif dans la vérification et le contrôle de l’effectivité de la dépense tant en fonctionnement qu’en investissement.

- Se rendre disponible pour ne pas bloquer la chaîne :
Le contrôle a priori étant une activité continue, il exige du Contrôleur de la disponibilité tant au niveau de la régularité de la dépense que de l’effectivité du service fait.

- Se référer à la hiérarchie :
Le Contrôleur doit régulièrement rendre compte à sa hiérarchie dans le cadre de ses activités. Il doit se référer immédiatement à sa hiérarchie en cas de difficultés constatées dans l’exercice de ses fonctions.

- Renforcement de l’encadrement et du suivi :
La hiérarchie à travers la Direction Générale du Budget et des Finances, la Direction du Contrôle financier et la Direction du Contrôle Budgétaire va intensifier les actions de supervisions et de suivi.

- Production obligatoire de rapports d’activités
Le Contrôleur devra produire obligatoirement des rapports d’activités périodiques de qualité à sa hiérarchie.
Au total, nous avons tiré beaucoup d’enseignements de ces rencontres. En effet, elles nous ont donné l’occasion de relever certains points de faiblesses du système malgré les efforts déployés.
En outre, ces échanges ont permis de mieux apprécier les contraintes et les difficultés rencontrées dans l’exercice du contrôle.
Tous ces points seront portés à la connaissance Monsieur le Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget qui saura en temps opportun prendre les dispositions appropriées.

Mesdames et messieurs, amis de la Presse, tout en vous présentant mes vœux les meilleurs pour l’année 2014, je vous remercie pour votre aimable attention.


Fait à Abidjan, le 30 décembre 2013

M. TRAORÉ SEYDOU
Directeur Général du Budget et des Finances

N.B: la titraille est de la rédaction

Comment

 Commentaires



Comment