Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4231 du 3/1/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Les populations de Kong se prononcent / Ibrahim Ouattara, (Député-maire de Kong) : « On ne peut que soutenir le Chef de l’Etat dans ses actions»
Publié le vendredi 3 janvier 2014  |  Le Patriote


Visite
© Abidjan Sports par Atapointe
Visite d`Etat dans le Gbêkê: Conseil des ministres de Bouaké
Mardi 26 novembre 2013. SEM Alassane Ouattara a présidé un conseil des ministres à la Préfecture de Bouaké dans le cadre de la visite d`Etat qu`il effectue dans la région du Gbêkê. Photo: Ibrahim Ouattara


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

“Je souhaite bonne et heureuse année à tous les Ivoiriens, à tous nos parents de Kong ici présents et à tous ceux qui n’ont pu faire le déplacement. J’ai écouté le discours du Chef de l’Etat. J’estime que c’est un discours d’espoir pour l’avenir. La Côte d’Ivoire a fait un chemin important en deux ans. Le Chef de l’Etat a indiqué que 2014 sera une année positive pour la Côte d’Ivoire. On ne peut que le soutenir dans ses actions”.

Ouattara Fabakary, (Chef de village de Kong) :
«C’est la première fois qu’on écoute un tel discours»
Le discours du Président est un discours d’espoir, véridique et très enrichissant qui annonce un avenir prometteur. C’est la première fois qu’on écoute un tel discours qui a fait plaisir à toute la Côte d’Ivoire. Et comme, nous savons que le Président est un homme de parole, nous savons qu’il va réaliser ce qu’il a promis”.

Coulibaly Karidjatou, (Agent à la mairie de Kong)
« Tout le monde, même les non fonctionnaires vont bénéficier de l’amélioration des salaires»
“J’ai beaucoup aimé le discours du Président de la République. J’ai été touchée par tout ce qu’il a dit. C’est vrai que nous avons applaudi l’amélioration des salaires dont chacun va bénéficier, y compris les commerçants et tous ceux qui ne sont pas salariés. Mais je demande que tous les Ivoiriens l’aident à transformer le pays”.

Issiaka Ouattara, (Député commune Kong et 1er adjoint au maire) :
«Ce discours était loin d’être un discours flatteur »
“Il y a plusieurs décennies qu’on n’a pas entendu un tel discours qui est loin d’être un discours flatteur. On a vu que le Président vivait ce qu’il nous disait. Il nous a parlé avec des chiffres concrets et beaucoup de sincérité. Pour nous qui vivons dans ce pays, nous voyons effectivement ce qui est en train de se faire. C’est palpable et c’est visible que l’argent travaille. Il revient aux Ivoiriens de l’accompagner dans son rêve qui est positif pour toute la Côte d’Ivoire”.

Diomandé Abdoul Karim (Député de Kong)
«Le Président est un homme d’homme qui respecte ses engagements»
Le discours du Président peut s’analyser sous deux angles. Le premier a consisté à faire le point des deux premières années de gestion. Et nous en sommes satisfaits. Car pour un pays qui sort fraîchement de la crise, au vu des actions qui sont réalisées et de l’indice de sécurité qui s’améliore, on ne peut qu’être satisfait. Le second angle concerne les perspectives qui regroupent de grandes ambitions. On ne peut que souhaiter bonne chance au Président qui en homme d’honneur, respectera ses engagements”.


Traoré Siaka, (1er adjoint au maire de Grand-Bassam, invité à Kong) :
« Le Président a répondu à une longue attente des Ivoiriens »
C’est un discours rassembleur. Il a dressé le bilan des actions posées. Un élément que j’ai trouvé important, c’est la réponse à une longue attente des Ivoiriens. Non seulement, l’augmentation des salaires, mais aussi, le déblocage des avancements des salaires. Sans oublier l’assurance maladie universelle qui a été évoquée. En somme, ce discours répond aux aspirations des Ivoiriens et j’ai foi en un avenir meilleur”.

Ouattara Bamoussa, (Chef de département au Port Autonome d’Abidjan) :
«Il mérite un deuxième mandat »
“J’ai vu dans ce discours la passion d’un monsieur qui loin des considérations politiques essaie de faire deux choses. Réconcilier ses compatriotes et leur donner un mieux-être. On pourrait me dire que c’est un homme politique. Mais, les discours politiques s’apprécient par rapport aux actes. Et le Président Ouattara pose des actes qui sous-tendent ce qu’il dit. C’est donc un grand homme d’Etat qui ne fait pas que se jeter des fleurs, car il a reconnu par exemple que la vie est encore chère. C’est un homme dont la Côte d’Ivoire a beaucoup à attendre. Il mérite un deuxième mandat pour faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent”.
Recueillis Mack Dakoto


Fin du PASU/ Parfait Gohourou (dG de la décentralisation) :
“Que ce programme soit amplifié dans les communes pour la sécurité urbaine”
Après cinq années de mise en œuvre, le Programme d’appui à la sécurité urbaine en Côte d’Ivoire est arrivé à terme. L’heure était récemment au bilan lors de la deuxième session du comité de pilotage présidée par le directeur général de la Décentralisation et du Développement, Parfait Gohourou. Selon le patron de la décentralisation, ce programme dont il assure la direction nationale, a permis de mettre en exergue des outils et des approches intégrés permettant de lutter efficacement contre le sentiment d’insécurité dans les villes et communes pilotes. C’est pourquoi, il a souhaité qu’il soit amplifié partout en Côte d’Ivoire. « Avec la clôture du projet PASU, nous nous attendons, et c’est le vœu que nous formons, que cette démarche soit amplifiée par les Communes ayant bénéficié de la phase expérimentale, mais aussi reprise par l’ensemble des Communes de Côte d’Ivoire car il a su mettre en exergue des outils et des approches intégrés permettant de lutter efficacement contre le sentiment d’insécurité. J’appelle en l’occurrence le PNUD, notre partenaire naturel, à nous appuyer dans cette nouvelle phase d’appropriation », a-t-il invité. Non sans saluer le rôle déterminant joué dans l’exécution du PASU par le forum ivoirien de la sécurité urbaine (FISU), dirigé par François Amichia. «Je m’en voudrais de ne pas souligner le rôle déterminant du Président du Forum Ivoirien pour la Sécurité Urbaine (FISU), en l’occurrence le Ministre Albert François Amichia, qui avec détermination et responsabilité a su élever le projet à des cimes, ce qui a été hautement apprécié par les hautes instances de l’Organisation des Nations Unies, notamment son Secrétaire Général Ban Ki-Moon», s’est-il réjoui. Pour sa part, le président du FISU s’est engagé à poursuivre ses efforts, à l’effet de faire de la sécurité urbaine une réalité dans toutes les communes de la Côte d’Ivoire.

Lacina Ouattara

Comment

 Commentaires



Comment