Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’Inter N° 4673 du 3/1/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Politique nationale : ces jeunes qui ont tiré leur épingle du jeu en 2013
Publié le vendredi 3 janvier 2014  |  L’Inter


MESS:
© Abidjan.net par Atapointe
MESS: Ouverture des 3èmes assises de la jeunesse ivoirienne
Lundi 28 Octobre 2013. Abidjan. Palais de la culture de Treichville. Cérémonie d`ouverture de la 3ème édition des assises de la jeunesse en présence des ministres Bandama Maurice et Alain Lobognon, du Gouverneur du district d`Abidjan Beugré Mambé et de Toure Mamadou, président du comite d`organisation de ce forum. Photo : Touré Mamadou, conseiller technique du président de la répuplique chargé de la jeunesse et des sports


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Ils sont jeunes et ont marqué la scène sociopolitique ivoirienne.
Le premier est le conseiller du président de la république chargé de la jeunesse et des sports, Touré Mamadou. Depuis sa nomination, il n’a eu de cesse d’initier des rencontres avec les jeunes de toutes les couches socioprofessionnelles en vue de leur expliquer la politique d’emploi du président Alassane ouattara. Avant chaque visite d’etat, en compagnie des structures techniques d’aide à l’emploi, il a parcouru les villes et villages pour expliquer les opportunités qui s’offrent aux jeunes. que ce soient dans le district des Montagnes, du Zanzan, des savanes et du Gbêkè, il a été sur tous les fronts, parfois au péril de sa vie comme à Kong où sa voiture a été mitraillée par des hommes en armes. Cela n’a aucunement émoussé son ardeur à la tâche. Sa plus grande initiative fut l’organisation des Assises de la jeunesse ivoirienne, où il a mobilisé des milliers de jeunes autour des questions liées à l’emploi et à l’entrepreneuriat avec en prime la formation de 500 jeunes par Microsoft. ses actions lui ont valu une distinction du Forum du Cran Montana des nouveaux leaders du futur. Après lui, se positionne Kouadio Konan Bertin. Leader des
jeunes du PDCI, il a fortement secoué son parti en vue de pousser à la sortie son président Henri Konan Bédié. Bien qu’il n’ait pas réussi ’’cet exploit’’, il a cristallisé la scène politique ivoirienne puisqu’il a été très médiatisé. Il est suivi par Alphonse soro, qui a engagé plusieurs actions sur le plan politique. son objectif: mobilier les jeunes autour d’une seconde candidature du président ouattara. Tournée à l’intérieur du pays, en europe et aux
UsA, sont les actions phares qu’il a menées pour le chef de
l’État, sans oublier ses initiatives en faveur de la réconciliation nationale. Il est talonné par le président de la Fondation espoir du PDCI, Zié Daouda Pewelegnan. Celui-ci a réussi à fédérer les jeunes autour du concept ‘’Atouhou’’, devenu aujourd’hui un véritable label auquel adhèrent les présidents Henri Konan
Bédié et Alassane ouattara. Au PDCI, il a une capacité de mobilisation remarquable. Dans l’opposition, le leader des jeunes du FPI, Koua justin, s’est fait remarquer dans une environnement qui ne lui était pas favorable. Il aura eu
le mérite de secouer les bases des jeunesses de son parti à l’intérieur du pays, avec son concept "Eveil des consciences". Même s’il n’a pas la même approche que Koua justin, Zadi Djédjé s’est aussi fait une place parmi les leaders pendant l’année
écoulée, avec son mouvement patriotique pour la paix
et la réconciliation. Un autre jeune et non des moindres, s’est distingué en 2013. Il s’agit de Karim ouattara.
Conseiller du président de la CDVr, il a initié pas mal de rencontres avec les jeunes pour les sensibiliser à la notion de paix et de bon ton. Il a fait tardivement son apparition, dans le dernier trimestre de l’année écoulée, mais il n’en demeure pas moins un
leader qui a du mérite. Lui, c’est Gnaoré Charles, président
du mouvement Forces 2015. Il a multiplié les actions
sociales en faveur des couches défavorisées pour
accompagner le chef de l’État dans sa volonté de se re-présenter
en 2015. Gnaoré Charles est perçu aujourd’hui comme un jeune qui bouge au rdr, parti au pouvoir. A côté de ces jeunes, il y aussi
les députés soro Kanigui Mamadou, avec son mouvement RACI qui regroupe une centaine de cadres et d’élus acquis à la cause du président Ouattara, ouattara Aboubacar, député et vice-président
du conseil régional du Gontougo, qui a renforcé le rdr, parti au pouvoir, dans son département et récemment Abonouan dit empirus, avec son mouvement G25 pour une candidature unique
des Houphouétistes en 2015.

Y. doumbia

Comment

 Commentaires



Comment