Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Cote d’Ivoire Economie N° 31 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Marché bancaire / Les nouveaux animateurs du marché
Publié le mercredi 8 janvier 2014  |  Cote d’Ivoire Economie




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis le 5 janvier 2012, l’on enregistre l’arrivée de la BGFIBank, dont le siège est basé au Gabon. Cette banque veut aussi glaner quelques lauriers en terre ivoirienne et s’appuyer sur le pays pour conquérir toute la sous-région. Lors de sa visite à Abidjan, le 18 octobre dernier, son président-directeur général, Henri-Claude Oyima, n’a pas manqué d’afficher ses ambitions en Côte d’Ivoire. L’année prochaine, la BGFIBank compte ouvrir quatre nouvelles agences et deux autres en 2015. Après le Niger, Coris Bank a également posé ses marques de manière officielle en Côte d’Ivoire, le 1er févier 2012. L’arrivée de cette banque burkinabè est très stratégique. En s’appuyant sur le nombre fort impressionnant de ressortissants burkinabè en Côte d’Ivoire, Coris Bank a beaucoup à gagner. Elle veut être le canal le plus fluide pour le transfert des fonds vers le Pays des hommes intègres. Car ce sont des ressources considérables que les Burkinabè acheminent vers leur pays d’origine chaque mois. Ainsi, Coris Bank devient le circuit légal pour réaliser tous ses transferts d’argent. Quant à la Guaranty Trust Bank (GT Bank), elle a ouvert sa première implantation en Côte d’Ivoire le 16 avril 2012. Cette banque considérée comme la sixième plus grande du Nigeria, veut mettre en branle sa stratégie de développement dans les pays francophones situés au sud du Sahara. Elle essaie de se frayer un chemin sur le marché bancaire ivoirien. Et bien que silencieuse, cette autre banque a un potentiel énorme que les Ivoiriens découvrent progressivement. En 2013, l’on a enregistré l’entrée d’une seule banque sur le marché ivoirien. Il s’agit d’Oragroup SA, un holding bancaire basé au Togo. Elle n’est pas encore opérationnelle en terre ivoirienne. Mais ce groupe a lancé un emprunt obligataire par appel public à l’épargne, du 30 octobre au 29 novembre dernier, pour mobiliser 15 milliards FCFA. «Cette levée de fonds permettra à Oragroup de boucler le financement de l’acquisition de la Banque régionale de solidarité (BRS) et d’apporter à ses filiales les ressources complémentaires pour assurer leur développement», a précisé Patrick Mestrallet, administrateur et directeur général du groupe, lors d’une conférence de presse, le 11 novembre dernier à Abidjan.

J.-J. A.

Comment

 Commentaires



Comment