Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Début de discussions entre le pouvoir ivoirien et l’opposition des élections "apaisées" en 2015
Publié le vendredi 10 janvier 2014  |  AIP


Cérémonie
© Abidjan.net par Marc Innocent
Cérémonie de présentation de voeux à l`Assemblée des régions de Côte d`Ivoire (ARCI)
Jeudi 9 janvier 2014. Abidjan. Siège de l`ARCI. Les membres du bureau exécutif de l`Assemblée des régions de Côte d`Ivoire (ARCI) ont présenté leurs voeux de nouvel an à leur président Ahoussou Jeannot (Photo)


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - L’équipe gouvernementale en charge de mener le dialogue avec l’opposition a rencontré jeudi les formations politiques membres du Cadre permanent de dialogue (CPD), avec lesquelles a notamment entamé des discussions en vue d’élections "apaisées" en 2015.

Les débats ont été essentiellement centrés sur les questions de l’organisation et la composition de la Commission électorale indépendante (CEI), ainsi que la révision du découpage électorale et la liste électorale.

Selon le ministre d’Etat Ahoussou Jeannot, négociateur désigné par le Chef de l’Etat pour conduire les discussions avec l’opposition, il s’agissait pour le gouvernement de recueillir l’avis de ces partis d’opposition sur les condition d’élections "apaisées" en 2015.

"Mesdames et messieurs les choses bougent et de nouvelles dynamiques se présentent. C’est à nous de capter ces énergies positives pour tourner la page et poser les bases d’une démocratie apaisée où l’opposition doit pouvoir prendre toute sa place dans le respect des institutions de la République", a-t-il déclaré à l’ouverture de la réunion.

La rencontre a réuni, pour l’opposition, l’ensemble des partis membre du CPD, auxquels s’est ajouté le Parti ivoirien des travailleurs (PIT), quand la partie gouvernementale a réuni, autour de Me Ahoussou Jeannot, plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko.

Attendu à cette rencontre le parti de l’ex Président, Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI) ne s’y est pas rendu.

"Ils m’ont écrit cet après-midi pour me dire qu’ils ne pourraient pas être là pour certaines raisons, mais puisque nous sommes des quêteurs de paix, nous irons vers eux", a expliqué Ahoussou Jeannot, annonçant une rencontre avec le président de ce parti, Affi N’Guessan, mardi prochain.

"Je vais échanger avec lui pour voir dans quelles mesures ils peuvent rejoindre le cadre global de dialogue avec l’opposition", a-t-il laissé entendre.

"La réunion s’est déroulée dans très bonne conditions (…) Nous sommes dans une période où le dialogue porte des fruits et nous sommes déterminés ensemble à gagner la bataille de la paix", a déclaré pour sa part, au terme de la rencontre, le Président du Rassemblement pour le peuple (RPP, opposition), Laurent Dona Fologo, au nom des partis présents.

"Je crois que nous avançons tout doucement et, si chacun est animé de bonne volonté, si nous nous faisons confiance les uns les autres, nous y arriverons", a-t-il ajouté.

Les dernières élections présidentielles en Côte d’Ivoire (2010) ont débouché sur une grave crise postélectorale qui a fait quelque 3000 morts, rappelle-t-on.

(AIP)
kg/tm

Comment

 Commentaires



Comment