Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Diasporas-News N° 48 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Black spoon: Le camion restaurant
Publié le mardi 21 janvier 2014  |  Diasporas-News




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

“Black spoon” inaugure le premier food truck africain. Un rendez vous qu’il ne fallait pas rater ce 19 décembre à la 4ème rue de l’Allée Botticelli à Courbevoie. Un camion …et un attroupement de gens ! Certains font la queue.

Les autres portent dans leurs mains de petits sacs sur lesquels est écrit : black spoon en noir, en couleur blanche et rose. Les autres mangent en groupe. Juste tout près du camion, un groupe de danseur d’origine sénégalaise anime cet après- midi. Pourtant, il fait froid. En s’approchant tout prêt, on entend, « formule yassa avec boisson à emporter, s’il vous plait. Du tchiébou dieun avec du coca, etc.» Au fait, c’est un camion, avec un groupe électrogène qui vibre pour alimenter le matériel de cuisine. Dans le camion, c’est toute une cuisine et le matériel de cuisine d’un restaurant digne de son nom.

Tout est neuf et propre. Seulement, il serait difficile de dire si les chefs sont étoilés ou pas. Que de belles filles par contre, en tenue de cuisinier. Elles font les plats et servent en même temps. Faty Niang, elle, tient la caisse.

Au fait, c’est elle la créatrice et madame la patronne. A 33 ans, la jeune maman de deux enfants, âgées de 6 ans et 2 ans, rêvait depuis un certain temps d’ouvrir un restaurant. « L’idée m’est venue quand je faisais trois mois de formation sur la gestion et création d’entreprise. J’ai fait la découverte d’un camion qui fume et qui fait des hamburgers, je voulais créer un restaurant, mais malheureusement les coups sont assez conséquents. Du coup, j’ai essayé d’adapter le food truck en restauration africaine », nous confie la jeune entrepreneuse.

Spécialités africaines

Un camion tout neuf, pour un prix de 55.000 euros TTC. Premier food truck africain en région parisienne, les jeunes femmes servent du yassa, du mafé, tchiébou dieun, aloco, pastel, etc.

Une épicerie fine bio en partenariat avec Moriba saveur d’Afrique. Elles proposent aussi, des crème de chocolat, confiture, des thés africains, café africains et des boissons exotiques, des épice bio et également des noix, une large gamme, moyenne et haut de gamme. Ils visent plutôt les quartiers d’affaires, les bureaux, surtout les cadres moyens. Les jeudis et vendredis à la Défense, le samedi à Gennevilliers. En entendant les autorisations préfectorales, « black spoon, » travaille trois jours dans la semaine. 180.000 euros, reste la barre à franchir à la fin de 2014.

« Etant jeune maman, j’avoue que ce n’est pas facile mais j’essaie de m’organiser pour voir mes enfants et surtout que je compte ouvrir dans les autres grandes villes de France entre autres Lyon et Marseille. », témoigne Fati Niang. Elle a opté pour la restauration mobile juste pour éviter de payer les frais de loyers exorbitants alors qu’elle peut faire marcher son restaurant autrement.

Landry Rukingamubiri

Comment

 Commentaires



Comment