Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Le nouveau patron de la Banque mondiale à Abidjan prend contact avec Alassane Ouattara
Publié le jeudi 23 janvier 2014  |  APA


Audience
© Présidence par C I bou T
Audience du Chef de l’Etat : le président Alassane Ouattara reçoit le nouveau Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, M. Ousmane DIAGANA
Jeudi 23 janvier 2014



Abidjan - Le nouveau Directeur des opérations de la Banque Mondiale pour la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin, le Togo et la Guinée, Ousmane Diagana a été reçu, jeudi à Abidjan, par le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'une prise de contact avec les autorités administratives et politiques de la Côte d'Ivoire. Elle vise, également, le suivi des appuis et opérations financés par la Banque mondiale dans ce pays qui sort d'une décennie de crise.

S'adressant à la presse, M. Diagana a indiqué que la rencontre a été l'occasion pour le Chef de l'Etat Alassane Ouattara de partager avec lui, sa vision de développement de la Côte d'Ivoire. Les nombreuses potentialités et les opportunités dont dispose le pays, ont été, également, au centre de ces échanges.

Pour M. Diagana, cette vision des autorités ivoiriennes de faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent à l'horizon 2020 n'est pas « loin ». Elle est parfaitement « possible »,a-t-il estimé. Les deux personnalités ont, en outre, exploré les voies et les moyens par lesquels la Banque Mondiale pouvait accompagner la Côte d'Ivoire afin que la croissance « très forte », que le pays a déjà enregistrée puisse être « soutenue » et surtout qu'elle puisse être « inclusive ».

A l'occasion de cette audience, les différents domaines d'intervention de la Banque Mondiale en Côte d'Ivoire, ont été également passés au peigne fin. Il s'agit entre autres du Programme présidentiel d'urgence (PPU), des secteurs sociaux de base (éducation, santé), l'agriculture, les infrastructures et la création d'emplois.

De nationalité mauritanienne, Ousmane Diagana a été nommé le 1er janvier 2014 en remplacement de Madani Tall et a pris service à Abidjan le 6 janvier dernier. Cet homme rompu aux rouages des institutions de développement, a fait son entrée à la Banque Mondiale en 1992 comme chargé des opérations au bureau du Bénin.

Depuis, il n'a cessé de gravir les échelons, assumant des responsabilités techniques et managériales tant dans la région Afrique qu'au Moyen Orient, notamment dans le secteur du développement humain qu'il a contribué à renforcer dans les stratégies de développement.

A Bamako où il était en poste, M. Diagana couvrait un groupe de quatre pays (Tchad, Guinée, Mali et Niger), avec un portefeuille de plus de trois milliards de dollars, soit près de 1500 milliards FCFA.

Homme de conviction et d'engagement, le nouveau directeur des opérations représente un choix hautement stratégique pour la Côte d'Ivoire dont il suivait depuis Bamako le processus de sortie de crise, lui qui a réussi à consolider l'appui de la Banque Mondiale dans une zone sahélienne des plus instables. Il s'agit notamment des crises au Mali, au Niger, au Tchad et en Guinée.

Diplômé des universités de Dakar (Sénégal), Sussex (Royaume-Uni) et Harvard (États-Unis), Ousmane Diagana a reçu en 2009 le prix du Meilleur Manager de la Banque mondiale, en reconnaissance de ses compétences techniques et qualités humaines qui en font un meneur d'hommes intègre, dévoué et respectueux. Ousmane Diagana est attendu vendredi au Burkina Faso pour une visite de 48 heures.

LS/hs/APA

Comment

 Commentaires



Comment