Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Présentation du rapport général des 3e assises de la jeunesse : le discours de Touré Mamadou (président d’organisation)
Publié le vendredi 24 janvier 2014  |  Assises de la jeunesse


Présentation
© Abidjan.net par Atapointe
Présentation du rapport général de la 3ème édition des assises de la jeunesse Abidjan 2013
Jeudi 23 Janvier 2014. Abidjan. Plateau. Présentation du rapport général de la 3ème édition des assises de la jeunesse Abidjan 2013 en présence de Touré Mamadou, conseiller du président de la république chargé de la jeunesse


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Mesdames et messieurs
Je vous remercie de votre présence remarquable qui rehausse cette cérémonie de présentation du rapport général des troisième Assises de la Jeunesse Abidjan 2013.
A la fin de ces Assises, les participants ont émis le vœu de voir se réaliser les recommandations arrêtées.
La cérémonie de ce jour qui nous permet non seulement de vous témoigner de notre profonde gratitude pour le soutien dont nous avons pu bénéficier à l’occasion de l’organisation de cet événement, marque aussi le début effectif de la mise en œuvre des attentes des Assises 2013.
«Une jeunesse - Des emplois - Un avenir de paix», c’est autour de ce thème de la troisième édition des Assises de la Jeunesse que des milliers de jeunes ivoiriens se sont mobilisés du 28 octobre au 1er Novembre 2013. Durant 5 jours, en effet, la plus importante frange de la population ivoirienne était à la rencontre de la responsabilité, de la maturité et de l’indépendance en transcendant les déférences, à travers des conférences, des débats, des échanges avec les gouvernants et des centaines d’entreprises.
L’objectif de ces 3èmes Assises était de permettre aux jeunes d’apporter leur contribution au processus de consolidation de la paix et de saisir les opportunités d’emploi. Par une présence massive au rendez-vous de la paix et de l’emploi, la jeunesse ivoirienne dans toute sa composante s’est engagée à prendre toute sa place dans l’écriture des pages de la nouvelle Côte d’Ivoire où le « vivre ensemble », la cohésion sociale, la stabilité et la paix seront les choses les mieux partagées. En tout, les conclusions qui ont sanctionné les travaux sont révélatrices de la détermination des jeunes de Côte d’Ivoire à tourner le dos à la violence, à la manipulation, à la facilité et à la guerre pour prendre en main leur destin. Les principales recommandations mettent en évidence leur volonté à assumer pleinement leur rôle. Aussi, la rencontre a-t-elle décidé, entres autres, de la mise en place d’un programme de formation de 500 pairs médiateurs et négociateurs, de l’implication des jeunes dans les mécanismes de négociation et de résolution des conflits de la CEDEAO et de l’Union Africaine, de la formation de 2500 jeunes en entrepreneuriat, de l’organisation de rencontres intergénérationnelles périodiques entre les jeunes et les seniors, de l’instauration d’un quota de 30% de jeunes au niveau des instances de prises de décision, la création d’un corps de volontaires et d’une école de formation politique et citoyenne.
Pour démontrer cette prise de conscience qui la caractérise désormais, la jeunesse a encouragé le président de la République à promulguer la loi sur la cybercriminalité. La jeunesse ivoirienne veut désormais assumer avec responsabilité sa place dans la gouvernance et être au cœur de la marche de son pays vers le développement et la prospérité. Elle est bien consciente que cet engagement ne sera possible qu’avec le soutien de tous, notamment des autorités nationales, les partenaires au développement et les médias.
Du reste, nous nous voulons rassurant sur les changements qui pourraient être opérés grâce à la réalisation des recommandations qui ont découlées des réflexions menées par les jeunes lors de ces 3ème Assises. Le Comité de suivi qui est mis sur pied, et dont vous aurez la quintessence de la composition et des missions, travaillera à cela.
Mesdames et messieurs, nous voulons compter aussi sur votre appui pour que ces changements envisagés soient une réalité.
A ce stade de mon propos, je voudrais au nom du comité d’organisation vous réitérer notre infinie reconnaissance.

Je vous remercie.



Comment

 Commentaires



Comment