Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Déclaration du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS) à l’occasion du nouvel an 2014
Publié le vendredi 24 janvier 2014  |  PNCS


Professeur
© Autre presse par DR
Professeur Mariatou Koné, Directrice coordonnatrice du PNCS


Comment

 Vos outils




2013, une année qui s’est achevée, avec ses joies et douleurs. 2014, une nouvelle année, porteuse d’espoir pour une Côte d’Ivoire qui sort progressivement des effets des crises successives qu’elle a traversées depuis plus d’une décennie. Les douleurs physiques et/ou morales n’ont pas totalement disparu, mais les populations réapprennent à vivre ensemble, à s’écouter, à se pardonner. Le chemin de la paix est certes difficile, parsemé d’embûches, mais c’est la seule voie qui s’offre à nous pour aller a la réconciliation et à la cohésion nationale. Le président Félix Houphouët-Boigny, apôtre infatigable de la paix, dont on a célébré le 20ème anniversaire de décès, a vu juste quand il affirmait qu’il était plus facile de faire la guerre que de faire la paix. La paix doit se construire pas à pas, sans relâche, dans un élan solidaire vers l’idéal commun qui est de préserver l’intérêt collectif, l’intérêt national.Ressouder le tissu social signifie que chacun doit faire des sacrifices, transcender ses ressentiments, frustrations, humiliations et rancœurs pour tendre la main à l’autre, faire le pas vers l’autre, si possible le premier pas. Les actes d’apaisement posés d’un côté doivent être accompagnés d’actes similaires de l’autre côté si l’intérêt général, l’intérêt national est placé au-dessus de toutes les considérations politiciennes et partisanes. La libération de certains prisonniers politiques, le retour d’exilés, le dialogue ouvert entre le Gouvernement et l’opposition, en particulier avec le FPI, sont déjà des signaux forts qui permettent d’envisager, dans un avenir proche, une accalmie de la
violence dans les discours politiques. Ils préparent des perspectives heureuses pour les élections de 2015. Les paroles et les actes qui apaisent doivent supplanter les sentiments d’arrogance, d’intolérance, de haine et de mépris. C’est par des concessions réciproques, porteuses d’espoirs, que nous pouvons redonner le sourire aux populations qui sont encore habitées par le doute et les incertitudes des lendemains.
La cohésion nationale exige de tous un dépassement et de l’humilité. Nous devons tourner
définitivement les pages sombres de notre histoire récente pour nous engager résolument dans la perspective de l’émergence à l’horizon 2020. Cela est possible si, indépendamment de notre appartenance ethnoculturelle, religieuse, géographique ou politique, nous arrivons à briser les murs de méfiance qui nous séparent pour aller définitivement à la paix.
2014, année pré-électorale ! Que la paix soit visible dans notre vie, dans nos attitudes et dans nos comportements quotidiens. C’est le vœu ardent du Programme National de Cohésion Sociale qui souhaite une bonne et heureuse année 2014 à tous. Ensemble, dans nos différences, construisons une Côte d’Ivoire unie, solidaire et fraternelle, pour le présent et les générations à venir.

Pr Koné Mariatou
Directrice Coordonnatrice

Comment

 Commentaires



Comment