Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4250 du 27/1/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Retour des exilés pro-Gbagbo/ Alphonse Soro (Président de l’APC) : “Le Président Ouattara est le père du retour des exilés”
Publié le lundi 27 janvier 2014  |  Le Patriote


Réconciliation
© Partis Politiques par DR
Réconciliation nationale: une quarantaine d`organisations féminines de Yopougon rendent hommage à l`Honorable Alphonse Soro
Samedi 25 janvier 2014. Abidjan.club Candy de Yopougon. Plusieurs centaines de femmes réunies au sein de la Fédération des Associations de Femmes pour le développement de la commune de Yopougon (FAFDCY) rendent hommage à l`Honorable Alphonse Soro pour ses actions au profit de la réconciliation nationale



Voir tout l'album photo
Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’ambiance était à la fête samedi dernier au club Candy de Yopougon. La Fédération des Associations des femmes pour le Développement de la Commune de Yopougon (FAFDCY) ont décidé de célébrer l’un des illustres fils de la Côte d’Ivoire, le député Alphonse Soro, président de l’Alliance pour le Changement (APC). Mme Yolande Koné, présidente de la FAFDCY et ses camarades ont sorti le grand jeu pour rendre hommage à celui qu’elles appellent affectueusement le « chouchou national ». Sans tomber dans le culte de la personne et pour éviter le piège de l’autocélébration, le député de Karakoro a tenu à couper court : « Je ne suis qu’un porteur de message du président Alassane Ouattara. Donc ce n’est pas moi qu’il faut célébrer. Mais le président de la République qui est digne de recevoir tous les honneurs. Car c’est celui-là même qui tend la main à tout le monde, qui ne dort pas et qui est tout le temps dans l’avion pour la Côte d’ivoire. Celui-là qui se bat pour que tous les fils et les filles soient réconciliés ». Pour le président de l’APC, il y a une vie après la politique. C’est la raison pour laquelle, selon lui, lorsque le président de la République a exigé à ce qu’il n’y ait aucun Ivoirien hors de la Côte d’Ivoire, il s’est dès les premières heures, lui et son équipe, investi dans le retour des exilés pro-Gbagbo en Côte d’Ivoire. « Nous sommes allés au Togo aller voir nos frères jeunes pour leur dire de rentrer. Cela a été houleux. Mais après plusieurs heures de débat, nous les avons convaincus de retourner dans leur pays la Côte d’Ivoire. Nos camarades finalement sont venus », a-t-il souligné. Pour Alphonse Soro, les retours en masse observés ces derniers temps sont modestement une partie des fruits des missions qu’ils ont effectués, lui et ses camarades, au Togo et au Ghana. « Aujourd’hui, ce message est en train de porter. Il y a eu des obstacles. Mais aujourd’hui, le résultat est là. Beaucoup de jeunes patriotes sont rentrés à Abidjan », s’est-il réjoui. Mais, au-delà des clameurs et des satisfécits qui se font entendre ça et là, le président de l’APC a tenu à faire cette précision : « Vous savez la victoire a plusieurs pères. Ceux qui paient les billets d’avion en ce moment pour envoyer leurs camarades aux Ghana et au Togo pour les convaincre de rentrer sont ceux-là même qui les appelaient pour les menacer et les demander de renoncer à rentrer. Nous voulons être clairs ici. Le père du retour des exilés s’appelle Alassane Ouattara. Le père de la réconciliation nationale s’appelle Alassane Ouattara ». Le président de l’APC a demandé aux femmes de Yopougon d’?uvrer partout où elles sont pour la réconciliation, seul gage d’un développement et d’une paix durable pour la Côte d’Ivoire. Avant l’honorable député de Karakoro, la présidente de la FAFDCY, Yolande Koné et Imbassou Ouattara, député et deuxième adjoint au maire de Yopougon, ont salué le courage et l’action du président de l’APC pour le changement en Côte d’Ivoire.

Jean-Claude Coulibaly


 Articles associés

 

Comment

 Commentaires



Comment